Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2013 4 04 /04 /avril /2013 17:57

A la santé du feu

 

Titre original : A la santé du feu

Ecrit en : 2012

Editeur : JC Lattès

Collection : Littérature française

Paru en France en : janvier 2013

320 pages 

ISBN : 978-2-7096-4291-0

 

Résumé de l'éditeur :

Une fille passe un examen médical et paf, suspicion. Mais pas sûr. Elle a déjà connu d’autres tempêtes sous la peau, mais ce jour-là fini de rire. Pour savoir ce que lui réserve son destin, il va falloir attendre.

Attendre, la vache. Attendre un nouvel examen qui confirmera la catastrophe, ou bien qui l’annulera. Dans quarante jours, la biologie tranchera.
Ce livre est le journal, écrit à la première personne, de ce suspens existentiel, de ces quarante jours âpres et rugueux. La chronique d’un espoir fou, la rage et l’amour mêlés. Une enquête aussi, un pistolet sur la tempe, sur le pourquoi du comment, parce qu’il s’agit de trouver une issue, et fissa.

 

Un grand merci à Livraddict et aux éditions JC Lattès pour cette découverte livresque. 

 

Dorothée Werner, l'auteur, est réellement malade. C'est donc une autobiographie dans laquelle elle partage l'inquiétude de l'attente qu'elle a effectivement vécu.. Le sujet est triste, la narratrice est dans une situation difficile pour laquelle on devrait éprouver de l'empathie, mais l'héroïne m'a plus agacée et ennuyée avec ses sempiternelles lamentations, qu'émue.

 

Il n'y a pas vraiment d'histoire, aucun contexte n'est développé, du coup, on se sait jamais de quoi parle l'auteur. Le texte n'est qu'une suite d'élucubrations sans queue ni tête où se mêlent souvenirs, questionnements, angoisses, mêlés aux visite à des docteurs "foufou" comme elle les appelle, de la médecine parallèle, où elle va cherche de l'espoir ; seule petits moments où on comprend un peu quelque chose.

Les phrases font cinq lignes et divaguent tellement qu'une fois à la fin du paragraphe, on a oublié de quoi l'auteur voulait parler. En plus, il y a beaucoup de non dits, on ne sait pas grand chose sur la narratrice et le peu qu'on sait, on a dû le deviner. On ne sait pas son nom, on ne connait pas son travail, ni, son âge, on ne nous dit même pas de quelle maladie elle est victime. On suit les pensées de l'héroïne dans le désordre, sans réel sens.

 

C'est inintéressant, c'est pompeux, c'est ennuyeux.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Stéph - dans Roman
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Biblio'Stéph
  • Biblio'Stéph
  • : Mes lectures, mes coups de coeur, mes coup de gueule, mes textes... Un peu de tout, beaucoup de moi...
  • Contact

Lecture en cours

 

 

Torsepied.jpg

 

Femmes de l'autremonde 2

Hotel---Chambre-1.jpg

 

 

Recherche

Mes challenges

En attente

Vais-je me laisser tenter ?

...

En sachant que je les rate tous les ans....

Mes lectures communes

Rien de prévu pour le moment.

Mais toutes propositions est la bienvenue

J'y suis aussi

LIVRADDICT-LOGO.png

logo Babelio

LogoLibfly.jpg

logo-facebook

twitter_logo.jpg