Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 14:37

absolument debordeeTitre original : Absolument dé-bor-dée ! ou le paradoxe du fontionnaire

Ecrit en : 2004

Editeur : Point

Paru en France en : avril 2011 (Première édition française en 2010 chez Albin Michel)

306 pages

ISBN : 978-2757822586

 

Après huit ans d'études, Zoé Shepard intègre la fonction publique territoriale où elle espère accomplir de grandes choses dans le domaine de la finance publique. Mais elle déchante vite car entre le montage de statue en kit, la participation à des réunions inutiles, l'organisation de parties de carte ou le recrutement de personnel incompétent, elle est loin d'être débordée. Et ne parlons pas du personnel de la mairie qui semble avoir fait de l'incompétence une qualité primordiale.

 

Un grand merci à Livraddict et aux éditions Points qui m'ont permis de découvrir ce titre qui me faisait de l'oeil depuis sa sortie. ^^

 

Un univers où le ridicule ne tue pas

Soyons honnête, la fonction publique n'a pas vraiment une bonne réputation. Mais là ! L'auteur a réuni le pire du pire, les situations les plus extrêmes, mais aussi les plus ridicules et les plus aberrantes. Ici se côtoie personnel idiot et incompétent, mais qui le revendique, situations moralement douteuses et projets passablement ridicules.

Il faut bien faire la part des choses : Zoé Shepard ne nous raconte pas le quotidien au jour le jour d'une collectivité, mais nous présente un condensé des situations les plus risibles sous forme romancée. Absolument dé-bor-dée ! reste un roman, une oeuvre de fiction, même s'il repose sur des bases réelles.

Parmi mes passages préférés :

"- On a lu ta note et on s’accorde à dire qu’elle est déplorable.
- Puis-je savoir exactement ce qui ne vous convient pas dans cette note ? Comme aucun élément n’est barré..
- Mais tout la note est à barrer, elle est à refaire intégralement
- Je crois que tu n’as pas bien compris. Il faut la réécrire entièrement. Ce n’est ni fait ni à faire, la police utilisée à la mairie est de l’Arial 11 et tu as écrit en Times New Roman 12.

- Je la veux sur mon bureau au plus tard vendredi, exige-t-il.
- Cinq jours entiers me semblent un délai raisonnable pour m’acquitter de cette tâche."

 

Un roman hilarant

Plus qu'un pamphlet contre la fonction publique, c'est une bonne dose d'humour que nous propose ici Zoé Shepard. Absolument débordée ! présente une galerie de personnages ridicules, incompétents, mais particulièrement drôles et la plupart du temps totalement hermétiques au second degré dont fait preuve l'auteur. Ce dernier élément est la grande force de ce roman et ce qui donne à ce titre toute sa fraîcheur à ce texte.

Certains trouveront le ton quelque peu prétentieux, mais ça ne m'a pas du tout dérangé. Au contraire, ça m'a semblé très naturel.

 

Et après ?

Malheureusement pour Zoé Shepard, de son vrai nom Aurélie Boullet, elle a donné un peu trop de détails qui ont permis à sa direction de remonter jusqu'à elle. On sait donc que la collectivité dont elle parlait n'est autre que le Conseil régional d'Aquitaine. La jeune femme a écopé de 4 mois de suspension, décision dont elle a fait appel, mais est retournée travailler à la région depuis le début de l'année.

Les droits du livre aurait été achetés par UGC. J'ai hâte de voir ce que ça donnera en film. ^^

Partager cet article

Repost 0
Published by Stéph - dans Roman
commenter cet article

commentaires

florel 20/06/2011 08:13



Contente qu'il t'aie plu :) Mais d'après ce que je sais la fiction de ce livre est terriblement vraie. Maintenant si un jour y'a une adaptation du livre je veux bien aller la voir aussi.


Biz biz et bonne semaine.


 



Stéph 21/06/2011 14:36



Elle parle sans doute de situations vécues, mais pas tout en 6 mois j'espère. ^^
Bonne semaine à toi aussi.



Simi 19/06/2011 22:20



Tu me donnes désespérément envie de découvrir ce livre


Allez hop Wish List en attendant ma prochaine session d'achats...



Stéph 21/06/2011 14:35



Tu verras, tu vas bien rire.
Tu reviendras me dire ce que tu en as pensé. ^^



Cécile - Une quadra 18/06/2011 22:39



Le devoir de réserve est un élement jurisprudentiel qui est appréciable au cas par cas.
Pour vous aider un peu faire le tri je vous conseille la lecture d'un ancien billet de Philippe BILGER, Avocat Général près la cour d'appel de Paris,
http://www.philippebilger.com/blog/2010/07/il-faut-d%C3%A9fendre-aur%C3%A9lie-boullet.html


Dans ce cas de figure ce ne sont pas les détails mais sa voix mal maquillé lors d'un passage radio et son phrasé un peu trop particulier peut être, qui ont permis à un de ses collègues de promo
de l'INET de la reconnaitre et il l'a dénoncée au DGS, ensuite ils n'ont eu de cesse de chercher des points pouvant permettre de reconnaitre la région. Pour bien les connaitre ainsi que les
locaux je peux vous assurer que rien ne permet de les reconnaitre dans ce livre, les personnages sont fictifs, un mélange de multiples personnes et ils se sont soit disant reconnus, en fait ils
ont joué au jeu de "la fonction crée la personne", à tel point qu'une personne est même allée devant la presse (PQR, une chance pour elle) dire qu'elle était Coconne. Bref ce fut assez amusant à
observer depuis l'extérieur.



Elle a écopé de 4 mois de suspension avec traitement (le temps de "l'instruction" avant le passage en conseil de discipline) et 4 mois sans traitement ensuite. Si elle est revenue travailler au
CRA en janvier c'est simplement parce qu'elle n'avait pas d'autre choix, dans la FPTerritoriale si on veut pouvoir postuler à un détachement il faut être en fonction. A savoir lorsque le livre
est sorti elle avait un détachement dans une chambre régionale des comptes qui acceptait de la prendre, tout en sachant qu'elle était l'auteur de ce livre, mais le CRA n'a pas signé et à fait un
tel rafut que ce détachement est tombé à l'eau, ils préféraient sans doute la garder chez eux ;-)



Stéph 21/06/2011 14:58



Merci pour tous ces détails et ces explications.
Au lieu de s'étonner qu'Aurélie Boulet soit retournée travailler à la région, il faut se demander pourquoi celle-ci a empêcher de partir un agent qu'elle répudie.
Les voix de l'édministration soient parfois bien impénétrables. ^^



Mabiblio1988 18/06/2011 17:45



Il me tenté déjà mais ta chronique ne fait qu'amplifier mon envie :)



Stéph 21/06/2011 14:34



Je te le conseille vraiment. C'est très drôle ! ^^



Mypianocanta 18/06/2011 16:40



Malheureusement dis-tu ? mais en tant que fonctionnaire elle a un devoir de réseve et je trouve tout à fait aberrant de sa part d'être retournée travailler dans une fonction qu'elle a plus que
dénigrer. :(



Stéph 21/06/2011 14:34



Malheureusement, c'est un peu orinique, car je trouve qu'elle done pas mal d'info perso sur les personnages qui, s'ils sont vrais, ont forcément dû mettre la puce à l'oreille à quelqu'un.


Après, avec un livre pareille, il a dû être difficile pour elle de trouver du travail ailleurs, même si j'ai moi aussi du mal à comprendre pourquoi elle retournait travailler là-bas. Quoi qu'à un
moment dans le livre, elle semble éprouver une réelle affection pour son service et le personnel qui le constitue.



Présentation

  • : Biblio'Stéph
  • Biblio'Stéph
  • : Mes lectures, mes coups de coeur, mes coup de gueule, mes textes... Un peu de tout, beaucoup de moi...
  • Contact

Lecture en cours

 

 

Torsepied.jpg

 

Femmes de l'autremonde 2

Hotel---Chambre-1.jpg

 

 

Recherche

Mes challenges

En attente

Vais-je me laisser tenter ?

...

En sachant que je les rate tous les ans....

Mes lectures communes

Rien de prévu pour le moment.

Mais toutes propositions est la bienvenue

J'y suis aussi

LIVRADDICT-LOGO.png

logo Babelio

LogoLibfly.jpg

logo-facebook

twitter_logo.jpg