Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 19:36

Dark ShadowsTitre original : Dark Shadows - Book 1 : Angelique's Descent

Écrit en : 1998

Traduction de Pascal Loubet

Éditeur : Michel Lafon

Paru en France en : mai 2012

426 pages

ISBN : 978-2749916736

 

Merci à Livraddict et aux édition Michel Lafon pour ce partenariat qui m'a permis de découvrir que Dark Shadows était une série des années 60'. ^^

 

Barnabas a enfin réussi. Avec l'aide de Julia, il est redevenu humain et peut enfin sortir à la lumière du jour. Mais son état reste fragile et le médecin lui a conseillé d'éviter tout ce qui ce rapproche de près ou de loin à son passé maudit. Mais une nuit, alors que la destruction de l'Ancienne demeure est prévue pour le lendemain, il ne peut s'empêcher de suivre une ombre au milieu des vestiges de la vieille habitation. Et au milieu de ce qui fut autrefois la chambre d'Angélique, celle à l'origine de son martyre, il retrouvre un journal intime.

Née dans une petite cabane au bord de la mer, Angélique est élevée en Martinique, petite-fille d'esclave libre et fille d'une grande guérisseuse. Son quotidien épanouie en osmose avec la nature est vite oublié quand son père vient l'arracher à sa mère et l'enferme dans une tour pour lui faire jouer un rôle d'escroc auprès de ses esclaves récalcitrants. La fillette n'a alors que 8 ans...

 

Dark Shadows a été remis au goût du jour par Tim Burton, mais avant ça, c'est une série extrêmement connue aux États-Unis. Diffusées de 1966 à 1971, les mésaventures de la famille Collins ont passionné les Américains pendant 1225 épisodes et font encore régulièrement l'objet de rétrospections ou de conventions.

L'auteur du roman, Lara Parker, est en réalité l'actrice qui interprétait le rôle d'Angélique, la sorcière ayant transformé Barnabas en vampire.

 

Mais qu'en est-il du roman ? Malgré quelques appréhensions après avoir appris que le roman avait été écrit par l'interprète du rôle d'Angélique, le livre est en fait très bien écrit, malgré quelques descriptions un peu trop fleuries et même si on sent peut-être un peu trop que l'actrice défend son personnage. On nous présente une Angélique douce, mais avec un caractère affirmé et un courage qui va lui permettre de surmonter des épreuves terribles, épreuves douloureuses qui justifieront ce qu'elle est devenu. D'accord, elle a été malheureuse, c'est triste, mais quel besoin de légitimer un personnage méchant ? Moi j'aime les vrais salauds, qui sont démoniaques juste pour le plaisir.

 

"Quand elle fermait les yeux, Angélique pouvait voir son propre cœur, petit et gris, poli comme un galet par la mer. Mais aujourd'hui, son cœurétait comme un oiseau qui se débat le long des parois d'une grotte obscure." p 39

 

Le récit est extrêmement riche. En moins de 500 pages, Lara Parker retrace toute la vie d'Angélique, de son enfance en Martinique à sa mort en Angleterre, en passant par sa rencontre avec Barnabas et son arrivée sur le sol britannique. Il est question de magie, de hasard de la vie, de rencontre, d'amour, de trahison et de mort. Parallèlement, on suit aussi Barnabas dans le présent (enfin façon de parler puisqu'on n'est pas au 20e siècle...) avec Julia, ses déboires personnels et ses soucis avec ses héritiers. Ce récit-là par contre est bâclé et présente des personnages lâches, faibles et sans intérêt, comme ses intermèdes, d'une manière générale.

 

L'histoire d'Angélique est vraiment captivante, mais pas passionnante. La faute à une narration sans sentiment, sans émotion. Il arrive énormément de choses à notre héroïne, des choses tristes pour la plupart, mais je ne me suis jamais sentie désolée pour elle. De même, le lecteur est complètement extérieur à la descente au enfer de la jeune fille. Je n'ai pas compris si elle avait souffert ou si elle avait vraiment méchante. Du coup, la lecture en était vraiment laborieuse et je n'avais qu'une hâte : que ça se finisse !

De même il y a un contexte historique derrière l'histoire que je n'ai remarqué qu'après 200 pages. Il passe quasiment inaperçu.

C'est vraiment dommage car il y avait pourtant des éléments sympas.

 

"- Pourquoi vous voulez faire du mal aux gens ?
- Je ne fais souffirir que ceux qui mont causé du tort.
- Qu'est-ce que Mademoiselle Josette vous a fait ?
- Elle m'a pris l'homme que j'aime !
- C'est elle qu'il aime, pas vous ! Vous ne le voyez pas ?
[...]
- Ben, vous êtes un sot ! Vous n'avez pas assez d'esprit pour comprendre quoi que ce soit. Pensez-vous que le cours d'un amour
véritable ne puisse jamais être modifié ? " p 343

Partager cet article

Repost 0
Published by Stéph - dans Roman
commenter cet article

commentaires

Nekoanne-so 07/07/2012 15:22


Oh je l'ai :)

Stéph 11/07/2012 09:21



N'hésite pas à repasser me dire ce que tu en auras pensé. ^^



herisson08 05/06/2012 22:25


J'ai préféré voir le film d'abord, mais maintenant pourquoi pas!

Stéph 06/06/2012 21:21



Moi je n'ai pas encore vu le film, mais au final, les deux non pas grand chose à voir.



Yumiko 05/06/2012 07:19


J'étais intriguée par ce livre, mais du coup, je n'ai plus très envie de le lire... Je crois que je vais l'oublier, j'en ai d'autres à acheter qui sont plus intéressants.

Stéph 06/06/2012 21:20



Moi aussi j'étais intriguée, mais au final je suis un peu déçue.
Il n'est pas foncièrement mauvais, et même intéressant, mais laborieux à lire.
Au pire, je peux peut-être te le prêter.



Présentation

  • : Biblio'Stéph
  • Biblio'Stéph
  • : Mes lectures, mes coups de coeur, mes coup de gueule, mes textes... Un peu de tout, beaucoup de moi...
  • Contact

Lecture en cours

 

 

Torsepied.jpg

 

Femmes de l'autremonde 2

Hotel---Chambre-1.jpg

 

 

Recherche

Mes challenges

En attente

Vais-je me laisser tenter ?

...

En sachant que je les rate tous les ans....

Mes lectures communes

Rien de prévu pour le moment.

Mais toutes propositions est la bienvenue

J'y suis aussi

LIVRADDICT-LOGO.png

logo Babelio

LogoLibfly.jpg

logo-facebook

twitter_logo.jpg