Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 avril 2012 1 23 /04 /avril /2012 20:45

De fièvre et de sang

Titre original : De fièvre et de sang

Écrit en : 2010

Éditeur : Pocket (Première parution en 2010 chez Le pré aux clercs)

Collection : Thriller

Paru en France en : 2012

608 pages

ISBN : 978-2-266-21264-9



Un grand merci à Livraddict et aux éditions Pocket pour ce thriller haletant.

 

Éloïse Lombard a 16 ans et a été enlevée par le mystérieux tueur en série qui sévit depuis des mois dans le sud de la France. Mais le commandant Éva Svärta, profiler envoyée par la Brigade criminelle de Paris pour épauler le commandant Alexandre Vauvert, a réussi à trouver une piste les menant directement aux meurtriers. Les frères Salaville, psychotiques asociaux connus des services de police, vivent dans une ferme isolée qui leur permettraient de tuer leur proie sans être dérangée. Mû par son instinct infaillible, Éva et Alex pénètrent dans les lieux et se retrouvent face aux monstres qu'ils sont contraints d'abattre.

Pourtant, un an plus tard, au cœur même de Paris, on retrouve les corps de deux femmes, nues, torturées, dévisagées... exactement dans les mêmes conditions atroces que les frères Salaville dont les détails avaient pourtant été gardés secret. Les deux frères avaient-ils un complice ? Ou n'étaient-ils que les instruments d'un esprit encore plus dérangé ?

 

Il manque un élément à mon résumé : la dimension fantastique. Car au milieu de cette enquête policière, des éléments troublants, dérangeants, vont faire leur apparition. Il est question de massacres rituels, d'inscriptions mystérieuses, de miroirs brisés et d'apparitions fantomatiques. On oscille entre fantasme et réalité, de manière habile, dommage que l'auteur choisisse très vite son parti. Ceci dit, ça n'enlève rien à l'histoire qui est vraiment excellente.

 

De fièvre et de sang est un thriller, pas un roman policier dans le sens classique du terme. On ne suit pas une enquête jusqu'à l'identité du meurtrier, au contraire certaines révélations arrivent rapidement, mais ce n'est que pour mieux apprécier la progression de la psychologie du tueur auquel va être directement confronté le commandant Eva Svärta puisque celle-ci est enlevée avant même la moitié du livre. Il est alors réellement question de psychologie, notamment celle de l'héroïne principale qui se révèle être un personnage atypique, de part son physique dans un premier temps, puisqu'elle est albinos, mais aussi, dans un second temps, de par sa façon de pensée, directement relié à son passé qu'on découvre au fil des pages.

 

Un autre point que j'ai apprécié, c'est le caractère vraiment horrible des meurtres et de la psychologie du tueur. Oui, j'aime le gore, l'horreur, les trucs horribles que les auteurs n'hésitent pas à décrire. Et avec ce roman, le lecteur est servi. Sire Cédric fait preuve d'une imagination débridée, sanglante et sanguinolente, puisée directement dans des rituels du passé. On a donc du sang, de la psychologie, du fantastique, mais aussi un vrai travail de recherche historique sur d'anciennes croyances. L'intrigue est intelligente, rondement menée, logique et portée par un style rythmé, sans temps mort et palpitant.

 

J'aurai tout de même deux pitites remarques : je ne vois pas l'intérêt pour l'héroïne d'être albinos. Ça n'apporte pas grand chose à l'histoire, si ce n'est donner pas mal de synonymes à l'auteur pour parler de son personnage principal. Aussi, les chapitres relatant la captivité d'Éva sont écrits au présent, alors que tout le reste du récit est au passé simple. C'était dérangeant et ça ne rendait pas les descriptions plus réalistes.

 

De fièvre est de sang est vraiment un excellent roman dont le récit et les personnages vous happent dès les premières pages. Un savant mélange de policier, suspens, horreur, fantastique, psychologie, avec même une petit dose de romantisme, bourré de référence mythologique. Une petite perle dans le monde du thriller.

Partager cet article
Repost0

commentaires

S

J'ai beaucoup aimé ce livre que j'ai trouvé très original. Le côté fantastique amenait au thriller quelquechose en plus. Il me reste plus qu'à lire la suite maintenant !
Répondre
S


J'ai adoré aussi. Le côté fantastique parait presque naturel, tellement il apporte de l'intetisté au récit.



G

Ton avis donne sérieusement envie de lire ce roman même si dans les éléments que tu donnes, ça me fait penser à beaucoup de choses (Maxime Chattam entre
autres).


Je ne connais pas l'auteur en tout cas mais je le note de suite.
Répondre
S


Je n'aime pas beaucoup Maxime Chattam.
Il y a tujours des éléments qui me posent problème dans sa narration.
Mais celui-ci, j'ai adoré du début à la fin.



Présentation

  • : Biblio'Stéph
  • : Mes lectures, mes coups de coeur, mes coup de gueule, mes textes... Un peu de tout, beaucoup de moi...
  • Contact

Lecture en cours

 

 

Torsepied.jpg

 

Femmes de l'autremonde 2

Hotel---Chambre-1.jpg

 

 

Recherche

Mes challenges

En attente

Vais-je me laisser tenter ?

...

En sachant que je les rate tous les ans....

Mes lectures communes

Rien de prévu pour le moment.

Mais toutes propositions est la bienvenue

J'y suis aussi

LIVRADDICT-LOGO.png

logo Babelio

LogoLibfly.jpg

logo-facebook

twitter_logo.jpg