Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 07:36

Dollhouse

Titre original : Dollhouse

Créateur : Joss Whedon

Année de production : 2009

Sortie en France : 2009

Nbr d'épisodes : 13

Nombre de saisons : 2

Durée : 42 min

Genre : drame, policier, fantastique

Avec Eliza Dushku, Tahmoh Penikett, Harry J. Lennix, Olivia Williams, Fran Franz, Dichen Lachman, Enver Gjokaj, Amy Acker

 

La dollhouse est un mythe, un lieu tenu secret où les plus riches peuvent se payer des "poupées", des hommes et des femmes à qui ont a greffé une personnalité dans le but de remplir une mission précise. Cela peut aller de la simple partie de jambes en l'air à l'infiltration d'une secte, en passant par le cambriolage. Pour quelques millions, vous pouvez flirter avec l'illégalité.
Toues les "poupées" sont volontaires ; ce sont des personnes qui ont un lourd passé, un secret à oublier, et qui "prêtent" leur corps contre une somme d'argent pour une durée déterminée.
Echo est l'une de ces poupées, la meilleure, mais elle est aussi devenue imprévisible car depuis quelques temps, ses souvenirs semblent remonter à la surface.

 

Dollhouse est la dernière série de Joss Whedon, le papa de Buffy, Angel ou encore Firefly. On y retrouve des acteurs déjà présents sur les autres séries, notamment Eliza Dushku et Amy Acker, mais le réalisateur aime faire appel à ses acteurs fétiches, même pour une simple apparition, comme Alexis Denisof ou Felicia Day.

L'interprète de Faith joue ici un rôle différent de la tueuse, un rôle plus passif, mais aussi très intéressant car chaque nouvel épisode est l'occasion pour l'actrice d'interpréter un rôle différent. Eliza Dushku nous montre ici toute l'étendue de son talent, mais elle n'est pas la seule. Tous les acteurs sont incroyables.

 

Le scénario ? Une tuerie !

La grande qualité de cette série vient de l'originalité de son scénario. Une fois de plus, Joss Whedon nous prouve qu'il est un grand scénariste. Après quelques épisodes centrés sur les missions des poupées et qui sert principalement à situer l'action, on entre rapidement dans le vif du sujet. D'une part, avec le personnage de l'inspecteur Paul Ballard, convaincu de l'existence de Dollhouse et déterminé à révéler ces agissements ; d'autre part avec Echo qui garde des réflexes et des souvenirs de ses précédentes missions, ainsi que des réminiscences de sa vie d'avant et qui en vient à se poser des questions sur l'organisation qui l'accueille.

Dollhouse-Photo-S1.jpg

Des personnages complexes

Les rebondissements sont nombreux. Chaque personnage a ses propres motivations pour avoir intégré la dollhouse et le réalisateur n'hésite pas à s'amuser avec le téléspectateur en lieu présentant des poupées à l'opposé total de l'homme qu'ils étaient.
Il n'est évident de cerner des personnages comme Adelle et Topher, qui sont convaincus de ne rien faire de mal et qui ne sont pas des personnes foncièrement méchantes. Au bout d'un moment, tout le monde est suspect et les plus suspects éveillent la curiosté car on se dit qu'ils ne peuvent pas être aussi mauvais.
L'éventail des missions proposées est très diversifiées, évitant la lassitude chez le téléspectateur, ce qui permet un petit mélange des genres au sein de cette série fantastique et fait que chaque épisode est différent.

 

Je ne sais pas très bien si j'arrive à faire partager mon enthousiasme pour cette série, mais j'ai adoré. Bon, à la base, je suis déjà fan du travail de Joss Whedon, mais au-delà de ça, Dollhouse est une série vraiment originale et très intelligente, avec des personnages profonds et un scénario qui fait réfléchir.

 

Un dénouement étonnant

Le dernier épisode de la saison 1 est un peu différent du reste. Il se passe en 2019, dans un monde où les derniers "vrais" humains luttent pour survivre. Joss Whedon a ainsi voulu proposer une fin alternative, au cas où la série de serait pas reconduite.

Un peu déconcertant au début, car le changement est radical, on se laisse vite prendre par cette nouvelle intrigue. Mais heureusement, pour moi / pour vous, une deuxième saison a été tournée.

Partager cet article

Repost 0
Published by Stéph - dans Série
commenter cet article

commentaires

miss bunny 14/05/2011 00:04



il est vrai que je n'ai vu aucun film avec SMG (en dehors de ses mini-rôles dans Scream 2 et Souviens-toi l'été dernier). J'ai très envie de voir Veronika decides to die quand même. Donc il est
possible que tu aies raison. Mais quand je pense à un épisode comme The Body, je doute que la Dushku ait pu rendre une performance aussi belle...


En ce qui concerne l'insuccès de la série, je pense qu'on est toutes les deux dans le vrai...



Stéph 15/05/2011 23:04



The Body est vraiment un épisode incroyable. Très fort et très chargé émotionnellement. Ceci dit, même si les acteurs sont excellents dans cet épisode (Emma Caufield est bouleversante),
pour moi ce sont surtout les dialogues et la réalisation qui font le sel d'Orphelines.


Dushku peut jouer pas mal de rôles, mais elle a du mal à faire passer l'émotion. SMG n'est pas une mauvaise actrice, mais elle fait toujours la même tête. ^^
J'ai très envie aussi de voir Veronika decides to die. J'aimerais beaucoup le lire aussi, avant de voir le film de préférence. ^^



miss bunny 13/05/2011 16:49



je suis tellement pas d'accord avec la dernière ligne de ta réponse ! SMG est tellement plus nuancée que la Dushku ! Elle fait passer tellement d'émotions, elle n'est pas bourrine contrairement à
Eliza qui fait tout passer en force. (ou alors tu es fan d'Eliza Dushku et tu n'aimes pas SMG ?) Whedon s'est entourée de tellement de superbes actrices (et par superbes, je ne veux pas parler du
physique - même si...) du genre d'Amy Acker

Stéph 13/05/2011 22:01



Je ne suis pas spécialement fan d'Eliza Dushku, je la trouve un peu trop bourin. D'ailleurs, j'aime beaucoup l'adjectif. ^^ J'adore SMG et j'ai vu pas mal de ses films. Mais je trouve que, si tu
as suivi Buffy, il n'y a aucune surprise quand tu la vois au cinéma. Son jeu est troujours le même. Et c'est pas pour rien que sa carrière ne s'est pas vraiment lancée. C'est aussi le cas pour
Summer Glau ou Felicia Day.


Quant à l'insuccès de la série, je ne suis pas convaincue qu'il vient de l'actrice principale. Je crois plutôt que le public n'est pas très fan des séries de science-fiction qui n'incluent pas
d'extra-terrestres. C'est vrai que des séries du même genre, y'en a pas des masses. ^^



miss bunny 11/05/2011 19:13



je suis déçue que la série ait été annulée car Whedon aurait pu en faire qqch d'absolument génial.


Elle a mis beaucoup de temps à démarrer - le découpage 1 épisode/1intrigue ne fonctionne pas très bien, et Whedon est magistral quand il noue des intrigues complexes, comme c'est le cas en
deuxième partie de saison, avec l'arrivée d'Alpha. Epitaph One (le finale) est absolument superbe et laisse vraiment entrevoir ce que la série aurait pu être.


Je trouve que Whedon a mal exploité ses personnages et surtout ses acteurs, même si ça s'améliore grandement en 2e saison (et le choix d'Eliza Dushku n'est pas vraiment judicieux, car elle manque
de nuance dans son jeu). J'ai hâte que tu parles de la 2e saison !



Stéph 12/05/2011 21:17



Oui, la saison peine à démarrer.
On peut voir dans les autres séries du créateur qu'il est plus à l'aise sur les intrigues à rallonge. L'arrivée d'Alpha lance réellement la série et j'adore l'acteur qui joue ce rôle. Une vrai
psychopatre ! ^^


J'adore l'orientation que Whedon prend avec le dernier épisode de la saison 1. C'est intelligent, il va encore plus loin dans sa réflexion sur cette société.


Je trouve aussi que les personnages secondaires n'ont pas été assez développé. J'ai été surtout déçue par Sierra, dont j'ai eu un peu de mal à comprendre pourquoi elle était devenue une doll.
J'aurai aussi aimé que le personnage de Topher soit plus appronfondi. J'adore cette conviction qu'il a de faire le bien. ^^


Après, pour le manque de nuance d'Eliza Dushku, Whedon doit aimer, car Sarah Michelle Gellar a la même souci. ^^



Mabiblio1988 10/05/2011 20:06



J'ai beaucoup aimé cette série, dommage qu'il n'y ai eu que deux saisons :s



Stéph 12/05/2011 21:05



Moi aussi j'adora !
J'espère que ça se voit. ^^
Je ne comprends pas que ça ait mieux marché.



Présentation

  • : Biblio'Stéph
  • Biblio'Stéph
  • : Mes lectures, mes coups de coeur, mes coup de gueule, mes textes... Un peu de tout, beaucoup de moi...
  • Contact

Lecture en cours

 

 

Torsepied.jpg

 

Femmes de l'autremonde 2

Hotel---Chambre-1.jpg

 

 

Recherche

Mes challenges

En attente

Vais-je me laisser tenter ?

...

En sachant que je les rate tous les ans....

Mes lectures communes

Rien de prévu pour le moment.

Mais toutes propositions est la bienvenue

J'y suis aussi

LIVRADDICT-LOGO.png

logo Babelio

LogoLibfly.jpg

logo-facebook

twitter_logo.jpg