Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 juin 2012 6 23 /06 /juin /2012 21:06

Hygiène de l'assassin

 

Titre original : Hygiène de l'assassin

Ecrit en : 1995

Editeur : Le livre de poche

Paru en France en : mars 2004 (Première édition en 1992 chez Albin Michel)

384 pages

ISBN : 978-2811200947

 

 

Résumé de l'éditeur :

Prétextat Tach, prix Nobel de littérature, n'a plus que deux mois à vivre.
Des journalistes du monde entier sollicitent des interviews de l'écrivain que sa misanthropie tient reclus depuis des années. Quatre seulement vont le rencontrer, dont il se jouera selon une dialectique où la mauvaise foi et la logique se télescopent. La cinquième lui tiendra tête, il se prendra au jeu. Si ce roman est presque entièrement dialogué, c'est qu'aucune forme ne s'apparente autant à la torture.
Les échanges, de simples interviews, virent peu à peu à l'interrogatoire, à un duel sans merci où se dessine alors un homme différent, en proie aux secrets les plus sombres. Premier roman d'une extraordinaire intensité, où Amélie Nothomb, 25 ans, manie la cruauté, le cynisme et l'ambiguïté avec un talent accompli.

 

Le premier mot qui me vient à l'esprit pour décrire ce livre est "bizarre".

Le personnage principal est un homme gros, laid, écoeurant, méchant et prétentieux. Il n'est pas question de l'apprécier ou de s'y identifier ; juste d'assister à un échange, des échanges, grossiers, ridicules, incohérents, mais pleins de conviction. Jusqu'au cinquième journaliste qui lui tiendra tête et à qui il pourra, enfin, raconter son histoire.

 

Les dialogues sont surprenants, entre le ridicule et le génie, tellement la stupidité du contenu fait pourtant preuve de logique. Le lecteur se retrouve coi devant le texte, mais incapable d'en détacher les yeux. On est emporté dans ce récit des plus inattendus, qui ne cesse de nous prendre par surprise et se clôture en apothéose.

 

Amélie Nothomb parvient à captiver, à proposer une histoire intéressante, en laissant pourtant le lecteur à l'extérieur du roman, en simple spectateur d'un récit dont les journalistes sont eux-même simples spectateurs car c'est bien Prétextat Tach qui mène la danse, y compris avec le dernier journaliste à qui il finira par faire faire exactement ce qu'il veut.

 

Brillant !

 

ABC 2012

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Biblio'Stéph
  • : Mes lectures, mes coups de coeur, mes coup de gueule, mes textes... Un peu de tout, beaucoup de moi...
  • Contact

Lecture en cours

 

 

Torsepied.jpg

 

Femmes de l'autremonde 2

Hotel---Chambre-1.jpg

 

 

Recherche

Mes challenges

En attente

Vais-je me laisser tenter ?

...

En sachant que je les rate tous les ans....

Mes lectures communes

Rien de prévu pour le moment.

Mais toutes propositions est la bienvenue

J'y suis aussi

LIVRADDICT-LOGO.png

logo Babelio

LogoLibfly.jpg

logo-facebook

twitter_logo.jpg