Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 10:49

Chaperon rougeTitre original : Red Riding Hood

Ecrit de : 2011

Traduction de Arnaud Regnauld

Editeur : Michel Lafon

Paru en France en : 2011

344 pages 

ISBN : 978-2749914183

 

Daggerhorn est un petit village perdu au milieu des bois, dont les habitants vivent principalement de l'agriculture. Soumis aux anciennes croyances, leur plus grande crainte est l'apparition du loup auquel ils sacrifient un agneau tous les mois.

Mais aujourd'hui, Lucie a été retrouvée morte. Valérie, sa soeur, est inconsolable et ce ne sont pas les attentions d'Henry, le fils du forgeron, qui la console. Celui dont elle a besoin, c'est Peter, bûcheron, son ami d'enfance qui avait disparu depuis des années avant de réapparaitre la veille.

Mais un autre personnage fait son apparition : le père Salomon, redoutable chasseur de loups-garous, venu leur prêter mains fortes. Et il est catégorique : le loup vit parmi eux. Une déclaration qui va mettre le village en émoi, tout le monde devient suspect, surtout Valérie qui réalise bientôt qu'elle est la seule capable d'entendre la bête.

 

Le roman est tiré du film éponyme réalisé par Catherine Hardwicke. D'ailleurs, si vous souhaitez lire ce livre dans l'intention d'en apprendre un peu plus, passez votre chemin. Cette adaptation de Sarah Blakley-Cartwright, copine de la réalisatrice, n'est qu'un ressassé du long métrage.

Cela ne veut pas dire que l'histoire n'est pas bien. Malgré ces dehors absolument pas originaux, les personnages sont sympathiques. Comme Valérie, le lecteur doute de tout le monde (sauf si vous avez vu le film...) et les scènes entre Peter et l'héroïne sont très romantiques.

Malheureusement, si vous avez déjà vu le film, le roman est sans surprise, l'auteur ne parvient même pas à créer un peu de suspens. Le style est plutôt plat, mais a le mérite de se lire vite.

 

Par contre, originalité du roman, il n'y a pas de fin. Pour connaître le dénouement, il faut se connecter au site de Michel Lafon. L'idée aurait pu être séduisante si elle n'avait pas deux inconvénients. Le premier : la fin proposée sur papier aurait pu se suffire à elle-même si l'auteur avait pris le temps de répondre à certaines questions, comme les motivations des suspects. A croire que la logique est très surfaite de nos jours...
Second inconvénient : si je relis ce roman dans quinze ans, trouverais-je encore ma fin alternative sur le site ? Car je le rappelle, la fin papier n'est pas du tout satisfaisante, bien que très romantique.

ABC 2012

Partager cet article
Repost0

commentaires

B
<br /> J'ai vu le film avec ma fille et on avait beaucoup aimé l'une et l'autre. Par contre, le livre ne me tente pas du tout justement à cause de la fin...<br />
Répondre
S
<br /> <br /> Bah, ça n'apporte pas grand chose au film, alors tu peux rester là-dessus. ^^<br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Biblio'Stéph
  • : Mes lectures, mes coups de coeur, mes coup de gueule, mes textes... Un peu de tout, beaucoup de moi...
  • Contact

Lecture en cours

 

 

Torsepied.jpg

 

Femmes de l'autremonde 2

Hotel---Chambre-1.jpg

 

 

Recherche

Mes challenges

En attente

Vais-je me laisser tenter ?

...

En sachant que je les rate tous les ans....

Mes lectures communes

Rien de prévu pour le moment.

Mais toutes propositions est la bienvenue

J'y suis aussi

LIVRADDICT-LOGO.png

logo Babelio

LogoLibfly.jpg

logo-facebook

twitter_logo.jpg