Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2012 7 07 /10 /octobre /2012 17:54

Âmes vagabondesTitre original : The Host

Ecrit de : 2008

Traduction de Dominique Defert

Editeur : Le livre de poche (Première édition chez JC Lattès en 2008)

Paru en France en : 2010

832 pages 

ISBN : 978-2253129325

Autour du livre : Une adaptation cinématographique est prévue pour 2013.

 

La Terre a été envahie par des extraterrestres, des créatures pacifiques mais qui ont jugé que les terriens étaient des êtres trop violents pour gérer convenablement leur monde. Alors, comme ils l'ont fait sur d'autres planètes auparavant, ils se sont greffés sur leur colonne vertébrale et ont ont pris possession de leur corps, puis de leur esprit, effaçant peu à peu leur conscience.

Mais depuis des années, certains humains continuent de résister. Mélanie est l'un d'entre eux. Enfin était, car elle a préféré se suicider plutôt que d'être capturée. Toutefois, cela n'empêche pas les envahisseurs de réparer son corps et d'y implanter un parasite ; et pas n'importe lequel. Vagabonde a beauocoup voyagé et vécu de nombreuses vies, sur presque toutes les planètes colonisées. Elle est la seule de son espèce à ne s'être jamais posée et on attend d'elle qu'elle contrôle rapidement l'esprit de la rebelle pour leur indiquer l'endroit où se cachent les autres.

Mais le processus qui aurait dû prendre quelques semaines, n'a toujours pas abouti après presque un ans. En fait, la conscience de Mélanie est très forte et Vagabonde doit contamment lutter contre elle. C'est un secret, elle n'en parle pas car on l'obligerait à abandonner ce corps. Or, pour la première fois, l'extraterrestre prend un réel plaisir à explorer une planète, ses habitants, et à connaitre Mélanie. Elle découvre de nouvelles choses, notamment les sentiments, l'amour, au point qu'elle envisage de partir sur les traces des rebelles... seule...

 

Ce livre est un petit bijou de science-fiction.

Dès le début, on est dans le bain : en pleine insertion de Vagabonde dans le corps de Mélanie. On découvre d'autres planètes aux créatures absolument incroyables, aux système de défense ou d'organisation parfaitement réfléchis Stephenie Meyer fait preuve d'une extraordinaire imagination et il n'est pas toujours évident de se représenter ces aliens, tant ils sont atypiques.

Mais elle propose aussi une réflexion poussée sur l'homme, sur la violence et les sentiments. Elle va même jusqu'à expliquer que La petite maison dans la prairie est une éloge de la violence. Je ne peux que vous mettre l'extrait. ^^

 

- La Petite Maison dans la prairie ? Violent ?
J'ai ri. J'avais vu ce feuilleton à San Diego et Mel le connaissait depuis l'enfance.
- On y excuse la violence. Dans un épisode, un petit garçon donnait un coup de poing à la brute de service, et son geste était montré comme un un acte dhéroïsme. On voyait du sang et... " p648

 

Il y a peu d'action dans ce livre. Vagabonde apprend à gérer Mélanie, découvre son mode de vie, de pensée, ses sentiments ; avant de se retrouver au milieu des rebelles où ses journées sont rythmées par les corvées, les discussions avec son hôte, les histoires des autres planètes, les doutes des uns et des autres, les réflexions sur l'Homme... Pourtant, je ne me suis pas ennuyée une seule seconde avec ce roman. Tout comme Vagabonde et Mélanie partageant une seule et même conscience, ainsi que leurs sentiments, j'ai eu l'impression d'être une troisième entité qui partageait tout avec elles. J'étais complètement happée par le récit, j'ai ri, j'ai pleuré et ai été amoureuse avec les deux héroïnes. J'ai aussi eu mal car la violence est au coeur du roman. Les hommes sont méchants, violents, agressifs et l'expérience de Vagabonde ne va pas contredire ces faits. Toutefois, elle va réaliser que cette violence est indissociable de sentiments tout aussi forts et profonds tel que l'amour, l'amitié, ce qui va complétement remettre en cause ses convictions.


Cette Terre était à la fois le plus noble et le plus vil des mondes; on y trouvait les émotions les plus belles, les plus délicates, et en même temps, les pulsions les plus noires, les plus sinistres. Peut-être était-ce inévitable? Peut-être sans le Très-Bas ne pouvait-on toucher au Très-Haut ?

 

J'ai longtemps hésité à lire ce livre car c'est un pavé de pas moins de 825 pages. Pourtant, il ne m'aura fallu que quelques jours pour en venir à bout. J'étais incapable de le reposer. A la fois le récit, le style, les personnages.... font de ce roman un véritable plaisir de lecture, un petit bijou que je vous recommande très chaleureusement.

ABC 2012

sciencefiction

Partager cet article

Repost 0
Published by Stéph - dans Roman
commenter cet article

commentaires

Stellabloggeuse 25/10/2012 13:42


Je suis très contente que tu l'aies aimé, c'est un roman que j'ai lu plusieurs fois malgré son épaisseur, toujours avec plaisir. J'ai beaucoup aimé cet univers, la personnalité de Gaby, et toutes
ces réflexions que tu évoques sur l'humanité et sa violence. Je suis curieuse de voir l'adaptation cinématographique qui doit sortir en 2013 ou 2014, j'espère qu'elle sera réussie.

Stéph 29/10/2012 12:50



Je suis curieuse aussi de voir l'adaptation. La narration entre Mélanie et Vagabonde ne sera pas évidente a retranscrire au cinéma. Je suis plutôt sceptique :/



Guenièvre 20/10/2012 15:45


Contente de voir que ça t'a autant plu!

Stéph 22/10/2012 12:50



Oui, merci.



Mabiblio1988 13/10/2012 13:08


Je me souviens d'avoir eu un peu de mal au début mais qu'ensuite j'étais super contente d'avoir persévéré...

Stéph 18/10/2012 16:41



Moi j'ai accroché vraiment dès le début !
Heureusement que tu as continué ^^



Harmonie (Une critique aiguisée mais avisée) 09/10/2012 08:49


Ce fut une belle lecture :) Je suis ravie de l'avoir sortie de ma PAL !

Stéph 18/10/2012 16:40



Moi aussi !



paikanne 08/10/2012 21:53


Une bien belle surprise, effectivement :-)

Stéph 18/10/2012 16:40



^^



Cline612 08/10/2012 21:17


Tu m'encourages à le lire !! Parce que le voir dans ma PAL comme ça ne m'encourage pas trop

Stéph 08/10/2012 21:39



C'est sûr que ces 800 pages font peur, mais c'est vraiment un super roman.
Vite, vite, sors-le !!!!!



Présentation

  • : Biblio'Stéph
  • Biblio'Stéph
  • : Mes lectures, mes coups de coeur, mes coup de gueule, mes textes... Un peu de tout, beaucoup de moi...
  • Contact

Lecture en cours

 

 

Torsepied.jpg

 

Femmes de l'autremonde 2

Hotel---Chambre-1.jpg

 

 

Recherche

Mes challenges

En attente

Vais-je me laisser tenter ?

...

En sachant que je les rate tous les ans....

Mes lectures communes

Rien de prévu pour le moment.

Mais toutes propositions est la bienvenue

J'y suis aussi

LIVRADDICT-LOGO.png

logo Babelio

LogoLibfly.jpg

logo-facebook

twitter_logo.jpg