Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2012 6 01 /09 /septembre /2012 22:46

Midnight-Children-1.jpgTitre original : Midnight ChildrenMidnight-Children-2.jpg

Ecrit en : 2008

Traduction de

Editeur : Tonkam

Série complète en 2 tomes

Paru en France en : juin 2011

192 pages 

ISBN :   978-2759506606 (tome 1)  978-2759506613 (tome 2)

 

Alors qu'ils sont chargés de ramener des pâtisseries malgré la pluie, les jumeaux Ryu et Tora découvrent une jeune fille évanouie dans la rue. Ils la ramènent chez eux avant de l'envoyer à l'hôpital quand elle perd de nouveau connaissance. En fait, la jeune femme a perdu ses souvenirs de ces trois dernières années, ainsi que son nom et tout ce qui la concerne, sans doute après un traumatisme. Ses sauveurs, qui se sont pris d'affection pour l'adolescente, lui proposent alors de l'héberger.

Sumire, nom qu'on lui a donné, vient en fait de faire la connaissance des Risky, un boy's band au top des charts depuis plus d'un an.

 

Mayu Shinjo est une des prêtresses du mature shôjo, ces mangas pour jeunes femmes aux scènes bien plus explicites qu'un simple baiser. Mais avec Midnight Children, elle revient à un récit plus soft, une simple histoire d'amour des plus platoniques. Résultat de ce changement de narration ? Pas très probant !

 

Sumire est un personnage insipide qui passe son temps à se lamenter et tombe amoureuse d'un héros typique du genre et sans saveur. Autour d'elle, des personnages secondaires aussi ennuyeux et inintéressants, que l'auteur n'a pas pris la peine de développer. Avec ou sans, c'était la même chose ! De même, je n'ai absolument pas compris ce qu'apporte le groupe des Risky.

 

Tout comme les personnages, le récit est ponctué de raccourcis. Les évènements, plutôt plats et fades, s'enchainent rapidement et les rebondissements sont bien trop gros pour surprendre le lecteur. Pas de développement, beaucoup de non-dits, pas de grand intérêt.

Le deuxième tome est bourré de révélations, trop pour seulement deux personnages ; seul le traumatisme de Sumire peut encore émouvoir les plus réceptifs, mais il y a trop de défauts pour apprécier vraiment cette série.

 

Le trait de Mayu Shinjo, lui, reste le même. On aime ou on aime pas, même si l'absence de détails ou de décors fait tout de même un peu tiquer.

Un mot, des titres

Partager cet article

Repost 0
Published by Stéph - dans Manga
commenter cet article

commentaires

calypso 12/09/2012 20:20


Deuxième avis plutôt négatif sur ce titre... Je passe !

Stéph 12/09/2012 22:43



Tu as bien raison...



miss bunny 03/09/2012 07:52


on a lu le même enfant !

Stéph 07/09/2012 12:50



Et on a pas aimé !
MDR



Présentation

  • : Biblio'Stéph
  • Biblio'Stéph
  • : Mes lectures, mes coups de coeur, mes coup de gueule, mes textes... Un peu de tout, beaucoup de moi...
  • Contact

Lecture en cours

 

 

Torsepied.jpg

 

Femmes de l'autremonde 2

Hotel---Chambre-1.jpg

 

 

Recherche

Mes challenges

En attente

Vais-je me laisser tenter ?

...

En sachant que je les rate tous les ans....

Mes lectures communes

Rien de prévu pour le moment.

Mais toutes propositions est la bienvenue

J'y suis aussi

LIVRADDICT-LOGO.png

logo Babelio

LogoLibfly.jpg

logo-facebook

twitter_logo.jpg