Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 décembre 2011 4 01 /12 /décembre /2011 20:41

Midnighters 1

Titre original : Midnighters - 1 : The Secret Hour

Ecrit en : 2004

Traduction de Guillaume Fournier

Editeur : Pocket Jeunesse

Paru en France en : janvier 2009  

336 pages

ISBN : 978-2266164573

 

Jessica Day vient d'arrivée à Bixby, Oklahoma, une petite ville bien différente de Chicago qu'elle vient de quitter avec sa famille pour le nouveau travail de sa mère. Mais elle ne sait pas encore à quel point !
En effet, à minuit pile, le monde s'arrête et seul quelques élus peuvent profiter de cette vingt-cinquième heure. En fait, seul 5 adolescents, possédant chacun des capacités particulières, peuvent profiter de ce laps de temps supplémentaires. Le problème, c'est que depuis l'arrivée de la citadine, les créatures qui peuplent ce monde, inoffensifs jusqu'à présent, ont décidé d'éliminer Jessica. Mais pour quelle raison ? C'est ce que vont essayer de découvrir les étudiants.

 

J'avais beaucoup aimé Uglies du même auteur, malgré des longueurs et des descriptions interminables, notamment pour l'originalité et la réflexion sur la société. Ici, moins de longueurs, pas de descriptions à rallonge, mais un simple récit fantastique pour adolescents.
Malgré une certaine originalité, l'histoire de ce premier tome reste en surface. Jessica découvre la vingt-cinquième, ses pouvoirs, ses nouveaux amis, son nouveau lycée... J'ai eu du mal à m'intéresser vraiment à ce roman introductif pas vraiment palpitant.

 

Pour ne rien arranger, les personnages ne sont des plus attrayants.
L'héroïne est une jeune fille bien élevée qui débarque dans un nouvel univers, sans vraiment se poser de question et qui a la chance d'être tout de suite acceptée par tous et tout le monde. Un vrai monde de Bisounours !
Les personnages secondaires sont encore pires : Rex passe son temps à donner des ordres, Mélissa est exécrable, Dess prétentieuse et Jonathan trop insouciant.

 

Bien, mais sans plus.
A lire en ayant la suite à porter de main car la fin est extrêmement abrupte.

Un mot, des titres

Partager cet article
Repost0

commentaires

C

Mouais, il vaut mieux passer donc ! Uglies est plus tentant !
Répondre
S


Oui, j'ai préféré Uglies, malgré ses longueurs.
Mais les deux romans restent très ados.



Présentation

  • : Biblio'Stéph
  • : Mes lectures, mes coups de coeur, mes coup de gueule, mes textes... Un peu de tout, beaucoup de moi...
  • Contact

Lecture en cours

 

 

Torsepied.jpg

 

Femmes de l'autremonde 2

Hotel---Chambre-1.jpg

 

 

Recherche

Mes challenges

En attente

Vais-je me laisser tenter ?

...

En sachant que je les rate tous les ans....

Mes lectures communes

Rien de prévu pour le moment.

Mais toutes propositions est la bienvenue

J'y suis aussi

LIVRADDICT-LOGO.png

logo Babelio

LogoLibfly.jpg

logo-facebook

twitter_logo.jpg