Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 12:34

Midnighters 3Titre original : Midnighters - 3 : Blue moon

Ecrit en : 2006

Traduction de Guillaume Fournier

Editeur : Pocket

Collection : Jeunesse

Paru en France en : mai 2009  

432 pages

ISBN : 978-0060519575

 

Alors que Jessica, Jonathan, Dess, Mélissa et Rex sont à l'école, l'heure bleue surgit en pleine matinée. L'espace de quelques minutes, le collège et tous ses étudiants sont figés alors qu'il fait encore jour. L'évènement, somme toute anodin, annonce un évènement catastrophique : la venue d'un long jour bleu qui durera 25 heures et engloutira toute la ville. Une brèche s'est déjà formée près du désert et une jeune fille a disparu. Les midnighters vont devoir la sauver, tout en préservant leur secret, mais pour combien de temps encore ? Car quand le long jour bleu arrivera, les habitants de Bixby seront conscients et devront faire face aux darklings, y compris les plus vieux qui n'attendaient que ce jour pour se réveiller.

 

Cette fois, l'affaire devient vraiment sérieuse et les lycéens ne vont plus se contenter se simplement profiter de l'heure bleue ; ils vont devoir lutter contre. C'est l'heure de faire fonctionner ses méninges pour combattre la pire menace qui soit. Ce tome est un peu moins statique que le premier, encore plus dans l'action que le second, mais aussi dans les sentiments, car cette nouvelle situation va révéler les émotions de chacun ; pour sa famille, pour son ou sa bien-aimé(e), mais aussi pour sa ville.

 

Beth, la soeur de Jessica, tient un rôle plus important puisqu'il fallait bien se douter qu'elle découvrirait le secret de son ainée. J'aurai presque voulu qu'elle le réalise avant, car j'adore son côté petite peste protectrice. ^^
Rex aussi est intéressant depuis qu'il a fusionné avec un darkling, mais ce tome va lui donner une nouvelle dimension vraiment singulière, lui offrant la possibilité de passer du coté sombre. Dès lors, qui est Rex ?

 

Mon avis sur ce tome est passablement le même que sur les précédents, Scott Westerfeld faisant preuve d'une certaine constance dans son récit. Ce qui est très agréable, même si les défauts sont toujours là.
Midnighters est original, bien écrit, mais les personnages sont un peu trop passifs et pas assez développés. Une sympathique série, mais qui ne me laissera pas un souvenir impérissable.

 

A noter tout de même que la saga se finit en apothéose, avec une fin haletante et des plus surprenantes qui m'a donné envie de savoir ce que deviennent nos héros par la suite.

C'est là tout le talent de l'auteur et c'était déjà le cas avec Uglies : des fins qui subliment le roman et donnent envie de poursuivre.

Partager cet article
Repost0
24 janvier 2012 2 24 /01 /janvier /2012 00:07

 

Top-Ten-Mardi.jpg

 

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini.
Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français par Iani.

 


 

Le thème de cette semaine :

 

Les 10 livres que vous aimeriez voir adaptés au cinéma

 

On entend donc par là les livres qui n'ont pas encore été adaptés, on ne parle pas des adaptations qui ont déjà été réalisées. Les films en cours de production peuvent compter dans cette liste, mais essayez de privilégier les livres qui ne sont pas en cours de réalisation.

 


 La plupart des films sont des adaptations de romans. D'ailleurs, c'est plutôt le visionnage d'un film qui va me donner envie de lire le livre. Dans l'autre sens, on est souvent déçue. :(
Je dois avouer que ce thème ne me parle pas beaucoup. Ma liste se compose de livre que je "verrai" bien adaptés au cinéma, parce que qu'ils s'y prêtent bien ; mais que je "voudrais" pas voir adaptés, car ce sont des livres que j'ai adoré, la plupart assez compliqué à développer en 2h, et dont je sais déjà que je serais déçue.

 

- Le livre sans nom
Quand vous refermez ce livre, c'est la première chose qui vous vient à l'esprit : ça ferait un super film !
Un truc à la Tarantino, bien sanglant et à à la narration qui part dans tous les sens. 

- Détenus 042 de Yua Kotegawa
Ryôhei Tajima est un tueur en série. La veille de son exécution, il se voit proposer un marché : sa peine sera remplacé par des travaux d'intérêts généraux, mais une puce sera implantée dans son cerveau. Au moindre écart, à la moindre pulsions meurtrières, celle-ci explosera. Un film très engagé sur la remise en liberté des meurtriers, le rachat potentiel de ces hommes et le pardon des victimes. Ce serait très difficile, mais c'est une histoire tellement belle, qu'elle mériterait d'être partagé avec le plus grand nombre.

- Quand vous lirez ce livre... de Sally Nichols
Un film qui fait pleurer, bien sûr. Mais un film terriblement touchant qui révèlerait un jeune talent prometteur dans le genre de Sixième Sens. 

- Dahlia le vampire, de Narumi Kakinouchi
Une sorte de mante religieuse qui recherche l'amour de sa vie, disparu depuis des siècles, à travers ses nombreux amants. Malgré le sujet pas évident, la narration est pleine de mélancolie et très émouvante. un mélange détonant.

- Labyrinth de Kate Moss

Un bon thriller à la Da Vinci code, mais j'ai un peu peur de ce que pourraient donner les bons dans le temps...

QUand vous lirez ce livre...

http://www.manga-news.com/public/images/series/Dolls-1-kaze.jpg

Livre sans nom

http://www.telecharger-manga.fr/images/manga/Detenu%20042.jpg

Tt-sous-controle

http://www.bdfugue.com/media/catalog/product/cache/1/image/17f82f742ffe127f42dca9de82fb58b1/9/7/9782302003279_1_75_1.jpg

http://www.renaud-bray.com/ImagesEditeurs/PG/276/276898-gf.jpg

 

 

 

 

 

- Dolls, de Naked Ape
Dans un monde futuriste ultra-violent, le gouvernement a autorisé des mesures extrêmes quand à la condamnation et à l'exécution des prèvenus. Usaki Tôdô jeune recrue, s'apprête justement à intégrer l'une des sections les plus radicale de ce groupe d'unité spéciale. Un bon film futuriste, bourré d'action, mais qui ferait aussi réfléchir sur notre société. Avec des acteurs canons, j'y tiens !

- La momie, de Anne Rice
Une comédie romantique mettant en scène un pharaon de l'Egypte antique revenue à la vie qui découvre le monde moderne. Un savant mélange de fantastique, d'histoire, d'action, mais aussi de romance puiqsue notre héros est hanté par le souvenir de sa bien-aimée. 

- Gunmm de Yukito Kishiro
Extrêmement original et émouvant, bourré d'action, sans être dénué de réflexion, Gunmm est un manga excellent mais tellement riche, que je serais forcément déçue de son adaptation.

- Tout est sous contrôle, de Hugh Laurie
Ce livre a clairement été écrit pour la télé et non pour le genre romancé. L'avalanche d'évènement plus gros les uns que les autres et les personnages stéréotypés en ferait sans doute un bon film d'action / thriller bourrin dans le genre que Ju regarde. ^^

- Drain, de CB Cebulcki
Une magnifique vampire ninja cherche le monstre qui a assassiné sa famille, à travers les époque et les pays. L'histoire est suffisante pour en faire un bon film de série B (Oui, j'aime, et alors ?), mais perdrait de son charme car la BD est surtout sublimée par les magnifiques dessins de l'auteur.

Partager cet article
Repost0
23 janvier 2012 1 23 /01 /janvier /2012 22:58

Cette semaine j'ai vu, du meilleur au plus mauvais :

- Intouchable
Excellent ! On rit, on pleure, on s'indigne... J'avais un grand sourire tout le long du film. ^^

- Mr Poppers et ses pingouins
J'ai longtemps trouvé Jim Carrey excessif dans ses films, mais ces dernières années, j'apprécie mieux. Et ce film est franchement super. J'ai ri du début à la fin. Et puis, c'est tellement mignon, les pingouins.

- Sex List
J'avais prévu du lire pendant que Julien regardais son film. Au final, je ne l'ai jamais ouvert et j'ai passé un très bon moment devant mon écran. 

- Real Steel
Même en gros beauf salaud, Hughues Jackman est irrésistible.
Au delà de ça, peu de dialogue, une histoire convenu, mais qui reste un bon moment de détente.

- Les insurgés
Un peu lent et un peu trop manichéen, mais un beau film quand même.

- Les règles secrètes du mariage
Un téléfilm sympathique, mais à vous dégouter du maiage. >_<

- Contagion
Un casting impressionnant, pour un film ennuyeux.

Real-Steel-copie-1.jpg

Sex-List.jpg

Boys Over Flowers

Popper.jpg

IIntouchable.jpg

http://faussesvaleurs.unblog.fr/files/2011/12/contagion.jpg

 

 

 

 

Côté série, j'ai donné une seconde chance à Suspect Behavior, le spin-off d'Esprits Criminels. Mauvaise idée, car perte de temps. (Un épisode quand même m'a fait baisser mon livre. Franchement dégueu !) Quoique, je crois que Ju aussi s'est rendu compte de la médiocrité de cette série.

Boys over flowers a été un peu pénible par contre, avec quelques épisodes genre Feu de l'amour. Le drama prend un tour un peu confus. J'ai du mal à savoir où l'auteur veut en venir.

Julien m'a fait découvrir Flash Point, super série captivante, à la réalisation dynamique, aux personnages charismatiques et magnifiquement interprétés. Et j'ai un faible pour Enrico Colantoni. ^^

Partager cet article
Repost0
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 20:44

Chambre des mortsTitre original : La chambre des morts.. 

Ecrit en : 2005

Editeur : Le Passage 

Paru en France en : 2005 

352 pages

ISBN : 978-226662951

 

Licenciés depuis plusieurs mois, Vigo et Sylvain décident de se venger en taguant les murs de leur ancienne entreprise. Sur le chemin du retour, ils renversent un piéton. L'homme est mort sur le coup, avec à ses côtés un sac rempli de billets. L'endroit est désert, leurs tags suffisamment évasifs pour que personne ne sache exactement à qui les attribuer et l'accident a eu lieu à des kilomètres de chez eux. Personne ne peut les soupçonner, alors pourquoi ne pas s'enfuir avec l'argent ?

Le lendemain, ils apprennent que l'homme qu'ils ont renversé était un richissime médecin venu payer la rançon de sa fille. Au lieu de ça, l'enfant a été retrouvée morte. La police n'a aucun indice, mais une certitude : l’assassin, lui, a vu ce qu'il s'était passé.

 

Je suis trop contente de mon résumé ! J'espère qu'il vous a mis l'eau à la bouche  Dommage, mais ma chronique va peut-être vous tempérer un peu. En effet, l'auteur a de très bonnes idées, un style plutôt agréable à lire, mais ne va pas au bout de son récit, laissant un mauvais goût d'inachevé au lecteur.

 

Dans ce roman, nous n'avons pas affaire à une, mais à plusieurs histoires, pas toujours bien imbriquées les unes avec les autres, et c'est vraiment dommage.

D'abord, Sylvain et Vigo, chômeurs qui peinent à retrouver du travail. Ils deviennent des criminels "par accident", mais comment résister à des millions d'euros quand on à du mal à faire vivre sa famille ? Malheureusement, Sylvain a une conscience et Vigo non. Avant même que l'assassin les retrouve, la situation entre les deux hommes va prendre une tournure dramatique. Du coup, on se demande un peu à quoi aura servi que le tueur les voit, l'intrigue ayant pu se suffire à elle-même.

Ensuite, l'histoire la plus intéressant, l'enquête sur un mystérieux tueur de petites filles qui prend soin d'elle comme de poupées et semble être un expert taxidermiste. C'est glauque, un brin malsain, mais jamais vulgaire. Franck Thilliez a eu une excellente idée qu'il maîtrise et a bien potassé la personnalité de son personnage. Il est question de psychologie, de taxidermie, de peinture et de médecine. Dommage qu’on sache déjà le nom de l’assassin à la moitié du bouquin.

Enfin, être un bon policier n'empêche pas d'avoir un vie de famille. C'est le cas du brigadier Hennebelle, jeune mère célibataire de deux jumelles qui rêve de devenir profileuse. Son goût pour le morbide ne l'empêche pas d'avoir des désirs de femme, parfaitement incarné par son supérieur. Autrement dit, entre découverte macabre et introspection psychologique, le lecteur a droit au problème de famille et aux fantasmes de la jolie inspectrice. Pas franchement utile à l'intrigue, voire ennuyeux, et le goût du glauque du personnage, là, pour la coup, était un peu dérageant.

 

Malgré un manque de développement sur certains points, La chambre des morts est un thriller très intéressant, basé sur une idée originale et bien travaillée. Au niveau du style, on sent que l'auteur se cherche encore entre de longues phrases imagées et un peu pompeuses, ou au contraire des exclamations très courtes donnant un rythme rapide à la lecture. Le tout reste très agréable et prometteur pour la suite,  étant donné que ce titre le premier roman de l'auteur.

 

Mais avec de si bonnes bases, pourquoi avoir autant bâclée la fin ?!?!?!

On n'a même pas le droit d'assister aux derniers éléments de l'enquête, l'auteur ayant préféré l'ellipse narrative pour une mystérieuse et agaçante raison, si ce n'est flouer le lecteur. Le dénouement nous est raconté en quelques lignes par l'un des personnages et se termine sur des élucubrations passablement ridicules sur la destinée. Vraiment dommage.

Partager cet article
Repost0
17 janvier 2012 2 17 /01 /janvier /2012 06:43

 

Top-Ten-Mardi.jpg

 

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini.
Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français par Iani.

 


 

Le thème de cette semaine :

 

Les 10 livres que tout le monde a aimé sauf vous

 

 


 

> Comment se débarasser d'un vampire amoureux, de Beth Fantaskey
Comment une histoire d'amour peut-elle reposer sur une héroïne complètement idiote qui ne s'intèresse qu'à elle-même et pense pourvoir reconquérir un prince en se tournant les pouces ?

 

> Switch Girl, de Natsumi Aida
C'est dégueulasse et pas drôle.

 

> Journal d'un vampire, de LJ Smith
Encore une héroïne horripilante, à se demander ce que peuvent bien lui trouver ses prétendants. En plus, l'histoire est débile et le style du niveau d'un gosse de sixième.

 

> Confessions d'un accro du shopping, de Sophie Kinsella
Becky est menteuse, manipulatrice, hypocrite et bien d'autres défauts des plus éxécrables. Pourtant, comme tout héroïne de chick-lit qui se respecte, elle va finir dans les bras d'un richissime bel homme qui l'aime, trouver un nouveau job prestigieux et résoudre tous ses problèmes. Tout ça sans bouger son cul et modifier son caractère. Joli message !

 

> La route, de Cormac McCarthy
Sans doute un des pires romans qu'il m'ait été donné de lire. L'histoire est sans intérêt, ennuyeuse, les personnages inexistants, mais surtout, l'auteur ne sait pas écrire. On ne lui a jamais appris les bases : sujet / verbe / complément, et ne parlons pas ponctuation ou règle de dialogue. 

 

>  Ce sont vraiments LES livres pour lesquels je ne comprend pas l'engouement. Sinon, en un peux moins virulent, je ne suis pas fan du Seigneur des anneaux, d'Harry Potter, de La communauté du Sud, de Happy Mariage ?!, ou encore de Marc Lévy et Amélie Nothomb.

Comment se débaraser d'un vampire amoureux

http://www.manga-news.com/public/images/vols/switch-girl-01.jpg

Journal d'un vampire 1

confession accro shopping

la route

Partager cet article
Repost0
16 janvier 2012 1 16 /01 /janvier /2012 19:51

Je suis une fan de cinéma. Je peux regarder plusieurs films par jour, des meilleurs aux plus mauvais, et entre mes goûts et ceux de mon homme qui sont totalement différents, on visionne large ! Suivent aussi les séries, les dessins animés et même les dramas maitenant. En fait, je regarde tellement de choses que je n'arrive pas à tout chroniquer, mais je voudrais pourtant vous parler de tout. Alors j'ai pensé à ce nouveau rendez-vous, qui aura lieu le dimanche ou le lundi, je ne sais pas encore.

 

Cette semaine j'ai vu, du meilleur au plus mauvais :

- Julie et Julia
Très sympathique surprise que ce film qui parle de blog et de cuisine que j'ai regardé par pur hasard.

- La planète des singes : Origines
Un peu long à démarrer, mais j'ai bien aimé. Les expressions du singe sont incroyables de réalismes. Dommage que l'animal ne soit pas mieux intégré. Par contre, y'a un trou entre ce film et le roman de Boulé. Une suite à prévoir ?

- Le sourire de Mona Lisa
Déjà vu, mais c'est toujours sympa à revoir le dimanche après-midi. Julien ne l'avait jamais vu. Par contre, je me rend compte que j'ai peut-être été un peu sévère dans ma chronique.

- Dany Boon : Trop stylé
Dernier spectacle de Dany Boon qui revient pas mal sur le succè de Bienvenue chez les ch'ts. déçue, je n'ai pas ri autant qu'avec ses précédents one man show.

- La "Fabulous" aventure de Sharpay
J'aime les films Disney, même les plus ridicules ^^. Après High School Musical, il fallait bien que la peste de service devienne une star, mais c'est son chien qui se fait remarquer. Une rigolote petite comédie convenue, toujours pendant le repassage.

- High School Musical 3
Bah oui, pendant le repassage, un flm pas prise de tête c'est niquel et j'avais celui-ci sur mon disque dur. C'est gnian-gnian, ça danse, ça chante (pas trop mal d'ailleurs), ça casse pas trois pattes à un canard, mais je l'ai vu.

- Le dernier trappeur
Des belles photos, mouais, mais ce trappeur m'a plus énervé qu'intéressé. Imbu de lui même, pas toujours aimable avec sa femme et encore moins avec ses bêtes, je n'ai pas bien saisi l'intérêt de ce film.

- Unstopable
Ju a adoré, moi j'ai trouvé ça franchement nul.

- Le dernier templier
Un scénario franchement abracadabrant et une fin ridicule, malgré un début pourtant intriguant.

- Be bad
Un film un peu bizarre, entre son personnage atypique à l'alter ego tout droit sorti du parrain, son absence de musique qui dégage une ambiance un peu malsaine et la vulgarité du langage.

- No country for old men
Un film de mec dans lequel un tueur traverse le pays pour taper sur tout ce qui bouge.

- Un jour sur terre

J'ai même pas regardé jusqu'à la fin. Voir des baleines lancer des phoques à plusieurs mètres de hauteur avant de le manger ou une bande de requins se jeter sur un unique poisson, ça me fait pas trop rêver...

 

Cette semaine, c'était aussi les débuts de Suspect Behavior, le spin-off d'Esprits Criminels, racheté no pas par TF1, mais par M6. Pas convaincue du tout, je n'ai même pas regardé le 3e épisodes. Les enquêtes sont molles, les personnages pas charismatiques pour deux sous, la logique des inspecteurs pas toujours très compréhensibles et il y a pas mal de manques et d'incohérences.

J'ai tenté NIkita aussi, mais au bout de 5 minutes j'ai éteint. Pourquoi ? J'ai pas reconnu l'héroïne qui était sur les posters promotionnels et celle que j'ai vu à la télé. On a l'impression qu'elle va se casser au prochain coup de vent et on veut me faire croire que c'est une tueuse ? Bah désolé, mais c'est pas passé. C'est bête, je passe peut-être à côté de quelque chose, mais j'accroche pas du tout au personnage principal.

J'ai quand même trouvé un petit drama qui me plaît bien : Boys over flowers. C'est mal joué, un peu violent pour des lycéens, mais ça me fait sourire et mon coeur de midinette n'a rien contre ce remake de Cendrillon. ^^

Partager cet article
Repost0
15 janvier 2012 7 15 /01 /janvier /2012 17:49

Femmes-de-l-autremonde-1.jpgTitre original : Women of the Otherworld - book 1 : Bitten

Traducteur : Mélanie Fazi

Ecrit en : 2001

Editeur : Milady 

Collection : Bit lit

Paru en France en : 2007

544  pages

ISBN : 978-2811202576

 

Eléna est une femme comblée avec un job de journaliste qui correspond à ses attentes et un petit ami rêvé, gentil et attentionné. Pourtant, elle cache à ce dernier une partie de son passé, une part d'elle-même qui l'oblige régulièrement à s'enfuir en pleine nuit pour laisser libre court à sa vraie nature : celle d'une louve.

Quand elle reçoit un appel de Jérémy, le chef de la meute qu'elle a quittée, elle sait qu'il se passe quelque chose de grave et ne peut refuser son aide à celui qui l'a aidé dans sa nouvelle vie. Car Eléna n'est pas née loup-garou, elle est devenue la seule femme ayant survécu à une morsure, la morsure de l'homme qu'elle aimé.

Aujourd'hui, des meurtres ont été perpétrés non loin de Stonehaven, des meurtres sanglants faisant penser à des attaques de chiens sauvages. Sur le territoire de la meute de Jérémy, ces attaques sont clairement une menace des cabots, ces loup-garous qui ont choisi de quitter la meute pour satisfaire leur besoin de sang et de violence en s'en prenant au humain. La meute doit trouver lequel d'entre-eux s'est approché et l'exterminer avant que la population de Stonehaven se pose trop de question. Et ça, c'est le domaine d'Eléna.

 

J'adore les couvertures de cette saga, ce fond noir avec juste quelques touches de rouges, mais avant de me lancer, je suis allée voir quelques chroniques des amis blogueurs et blogueuses. Mauvaise idée car les avis sont très mitigés : coup de coeur pour les uns, profond ennui pour les autres.

Et franchement, quand j'ai commencé, je me suis demandée dans quoi je m'embarquais. Première scène, on découvre une héroïne à la vie des plus conventionnelle qui sort en pleine nuit pour se transformer en loup et courir dans les rues. L'auteur nous livre alors une description à rallonge ne s'étalant pas sur quelques lignes, ni sur plusieurs paragraphes, mais carrément sur 2-3 pages. Je me suis dit : "ouillouillouille, ça démarre mal !" Et passer les premiers chapitres, j'ai dévoré ce livre !

 

Eléna est un personnage compliqué et torturé qui se cherche en pensant que mener une vie normale la sauvera. Elle refuse de faire face à sa vraie nature car par le passé, cela la conduit à être trahie par l'homme qu'elle aimait. Sa condition de louve-garou est la cause principale de ses hésitations, car elle lui fait faire des choses qu'elle refuse. Du moins, le pense-t-elle. ^^

Clay est le MP de ce roman, mais il y a aussi pas mal d'autres beaux gosses dans la meute. Entre Nick le gentil nigaud, Jérémy le vieux sage, Antonio le riche bobo et même le manipulateur mais raffiné Marsten, toutes les lectrices devraient y trouver leur compte. Clay reste mon préféré. Jeune loup qui obéi à ses instinct, il est bourru, un peu gauche, parfois violent, terriblement sexy et tellement vrai dans ses émotions. J'ai aimé le fait qu'il ne joue pas les machos en cachant ses sentiments ou en ne les comprenant pas, comme la plupart des MP de bit-lit ou de romance paranormale. Il est amoureux et est prêt à tout pour faire comprendre à Eléna qu'ils sont faits l'un pour l'autre.

La relation entre ses amants maudits est originale et très touchante. Je suis totalement fan.

 

Si les deux protagonistes sont pour beaucoup dans mon engouement pour ce titre, l'intrigue n'est pas en reste. Les loup-garous doivent faire face à certains de leurs semblables moins bien attentionnés envers les humains et qui ont décidé de prendre le pouvoir. Du coup, s'en suit une enquête qu'Eléna va devoir prendre en main, tout en gérant la population locale. On suit les indices pas à pas, avec une vraie logique et un dénouement très bien trouvé ; et parallèlement, l'héroïne nous fait part de ses sentiments, de ses souvenirs, de ce qui l'a amené là où elle est aujourd'hui. Romance, aventure, policier, Femmes de l'Autremonde mélange les genres avec brio, porté par des personnages complexes et émouvants qu'on prend plaisir à suivre, dans un style très agréable à lire, malgré quelques descriptions un peu trop chargées.

 

bitlit

ABC 2012

Un mot, des titres

Partager cet article
Repost0
12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 06:29

Innocent.jpgTitre original : The Innocent

Dessinateur : Ko Yasung

Scénariste : Junichi Fujisaki

Ecrit en : 2010

Traduction de David Le Queré

Editeur : Ki-Oon

Paru en France en : avril 2011

200 pages

ISBN : 978-2355922503

 

Condamnée pour un crime qu’il n’a pas commis, l’âme de Ash est sauvée par des anges qui lui proposent d’utiliser sa nouvelle condition pour aider des gens victimes eux-aussi d’erreurs judiciaires. Mais très rapidement, des bribes de souvenirs vont revenir à cet ancien détective, bien décidé à se venger de ses assassins.

 

The Innocent est né de l’imaginaire de Avi Arad, producteur des adaptations cinématographiques de Spider-Man, Iron Man, X-men et nombreux autres héros Marvel, mais surtout co-directeur de Marvel Enterprises aux côtés de Stan Lee. Pour l’épauler dans ce projet, l’homme d’affaires a fait appel au japonais Junichi Fujisaki pour le scénario et à la dessinatrice coréenne Ko Kasung, auteur de Stigmata ou encore Redrum 327.

 

Sur une base scénaristique originale, les auteurs nous servent une histoire de rédemption et de vengeance aux termes forts et recherchés et aux personnages sexy et charismatiques. Le trait de Ko Yasung est fouillé, précis et soigné. The Innocent ne souffre finalement que d’un seul défaut : sa longueur. Faire tenir une histoire aussi riche en un seul tome provoque de nombreuses incohérences, beaucoup de questions sans réponse et un manque évident de développement qui risque de frustrer le lecteur.

Partager cet article
Repost0
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 06:16

 

Top-Ten-Mardi.jpg

 

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini.
Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français par Iani.

 


 

Le thème de cette semaine :

 

Résolutions littéraires pour 2012

 

 


 

Ca c'est la question qui tue. Je n'aime pas trop les résolutions. Ca s'associe trop à un truc qu'on va laisser tomber dans un mois ou deux. Et je suis facilement influençable...
Il n'empêche que j'en ai prise quelques unes ! >_<

 

> Plus d'achat avant un moment !
Je sais, c'est dur, mais ma PAL est beaucoup trop monstrueuse.
2012 sera l'année de la baisse ou ne sera pas !

 

> Réussir mes challenges.
L'an passé a été catastrophique, je ne veux pas que ce soit le cas cette année.
Bon, c'était ma première fois, j'ai eu les yeux plus gros que le ventre, ça arrive.
Cette année, je me suis limitée, mais c'est parfois très dur de résister. :S

 

> Être beaucoup moins en retard sur ActuaBD.
J'ai du retard à rattraper, je m'y emploie d'ailleurs en ce moment.
C'est très manga en ce moment. ^^

 

> Refaire mon blog.
Je ne sais pas encore comment, mais ça arrivera sans doute. ^^

 

> Fêter le non anniversaire du blog.
J'ai râté l'anniversaire de ses 1 an, mais ça se fête quand même.
Je ferais donc quelque chose dans l'année, sans doute sous peu d'ailleurs... :P

 

Bon, je suis en train de broder, mais je sais plus quoi vous dire.
Alors ce sera un top 5, je crois. ^^

 

Partager cet article
Repost0
8 janvier 2012 7 08 /01 /janvier /2012 05:38

Psi-changelling 1Titre original : Psi changeling 1 - Slave to sensation

Traducteur : Claire Jouanneau

Ecrit en : 2006

Editeur : Milady 

Collection : Bit lit

Paru en France en : novembre 2011 

430 pages

ISBN : 978-2811206260

 

Les Psi sont des êtres supérieurs dotés de pouvoirs mentaux qui ne ressentent plus aucune émotion. Cette parfaite maîtrise d'eux-même en fait de redoutables politiciens ou hommes d'affaires. Sascha Duncan travaille pour sa mère, dans une entreprise de construction. Leur dernier contrat vise à fabriquer des logements adaptés aux changelings, ces créatures mi-humaines, mi-animales totalement soumises aux passions. Pour se faire, les Psi ont fait appel à Lucas Hunter, chef de la meute de léopards vivants sur le territoire de DarkRiver. Ce dernier méprise les Psi, si imbus de leur personne et incapable d'éprouver le moindre sentiment, mais il a besoin d'approcher l'un d'eux.

L'une des leurs a été récements enlevés, torturées et tuées de manière particulièrement cruelle. Les indices prouvent que le coupable est un Psi, créatures censés être incapable de violence. De ce fait, le Conseil, haut dirigeant de la communauté des médiums, cache les faits et empêche toute enquête. Mais pour découvrir le fin mot de l'histoire, Lucas est prêt à tout, y compris se rapprocher de la jolie Sascha qui ne semble pas si dénuée d'émotions qu'elle le prêtant.

 

Un grand merci à Livraddict et aux éditions Milady pour ce partenariat qui me faisait très envie.

 

J'ai entendu beaucoup de bien sur Nalini Singh, auteur de Chasseuse de vampires, et j'étais curieuse de découvrir le travail de cet écrivain. Si le style est très fluide et plutôt agréable à lire, l'histoire présente un schéma narratif des plus classiques qui lasse vite, malgré un monde original que j'aurai aimé découvrir plus en détail.

Après un petit prologue qui nous explique comment et pourquoi les Psi ont choisi d'annihiler leur émotion, on entre immédiatement dans le récit. L'auteur s'attarde peu sur les Psi, leur fonctionnement, leur relation, pourtant atypique. Lucas pose bien quelques questions sur le fonctionnement de cette société, mais les explications sont un peu trop rapides. Que Nalini Singh ne s'appesantisse pas sur les changeling qu'on connaît déjà, j'approuve, mais j'aurai aimé en savoir un peu plus sur le monde de Sascha par contre.

 

Mais venons-en au sujet de cette romance paranormal : l'histoire d'amour. Lucas est un chef avec un caractère intraitable, mais ses blessures le rendent attachant. Il est beau, riche, puissant, drôle, gentil et aimant. Quant à Sascha, c'est une jeune femme en souffrance qui va découvrir ce qu'il lui manque dans les bras d'un homme. Elle est jolie, fragile, intelligente, attentionnée et volontaire. Pas des plus originals ! Mais pourquoi pas ? Tant qu'une belle romance nous fait rêver ! Dans le même genre, j'adore La confrérie de la dague noire, mais ici, il manque un petit quelque chose.

Sascha devient vite agaçante à toujours se poser en victime, le passé de Lucas est "révélé" au moins trois fois, ce qui perd de son charme au fur et à mesure, la fin est absolument sans surprise, aucun personnage secondaire ne se démarque vraiment, l'affaire des meurtres manquent d'éclaircissements et la fin traîne en longueur.

 

C'est une romance sympathique, mais sans plus. Je ne pense pas que je lirai la suite.
D'autant que les prochains tomes risquent d'être répétitifs. L'histoire sera toujours la même : un Psi sans émotions qui va découvrir l'amour dans les bras d'un changeling ; il n'y a pas beaucoup d'autres structures possibles.
D'ailleurs, le premier chapitre du tome 2, Visions torrides, ne contredit pas beaucoup mon opinion pour le moment.

 

Romance paranormale

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Biblio'Stéph
  • : Mes lectures, mes coups de coeur, mes coup de gueule, mes textes... Un peu de tout, beaucoup de moi...
  • Contact

Lecture en cours

 

 

Torsepied.jpg

 

Femmes de l'autremonde 2

Hotel---Chambre-1.jpg

 

 

Recherche

Mes challenges

En attente

Vais-je me laisser tenter ?

...

En sachant que je les rate tous les ans....

Mes lectures communes

Rien de prévu pour le moment.

Mais toutes propositions est la bienvenue

J'y suis aussi

LIVRADDICT-LOGO.png

logo Babelio

LogoLibfly.jpg

logo-facebook

twitter_logo.jpg