Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juin 2011 3 22 /06 /juin /2011 23:09

Beaucoup d'entre vous l'ont déjà croisé.
C'est à mon tour de m'y coller. ^^
Surtout que j'ai été taguée à plusieurs reprises, alors il est temps que je m'y mette.

 

1. Remercier la personne qui vous a donné ce prix :

Un grand merci à Azilis, Séverine, Mypianocanta et Bambi Slaughter d'avoir pensé à moi. >_<

 

2. Mettre le logo sur votre blog :

http://zonamaxo0.files.wordpress.com/2011/06/kreativ.jpg?w=150&h=150&h=150

 

3. Mettre le lien vers la personne qui vous l’a envoyé :

Fait.

 

4. Dévoiler sept choses sur vous :

1) Je déteste faire le ménage. J'ai horreur de faire la vaisselle, de passer l'aspirateur, faire les poussières et ne parlons pas des carreaux ! Les corvées portent très bien leur nom et c'est souvent une source de conflit avec mon homme. ^^'

 

2) Je suis une adepte des listes. J'en fait tous les jours, tout le temps. Et pas seulement ma liste de course. Chaque jour, je fais une liste de chose à faire. J'en fait par jour, par semaine, par mois. Les choses à faire en urgence, à faire plus tard. Je liste les articles à écrire, les tâches ménagères (même si j'aime pas, faut bien les faire ^^), les gens à aller voir, les livres dont je veux me débarrasser... Je liste tout, mais j'oublie vite. Ceci explique cela...

 

3) J'ai toujours voulu un chien, mais ma mère ne voulais pas. Elle disais que ça me passerait, que c'était trop contraignant. Mon envie n'est jamais passé. Aujourd'hui j'ai un chien et je n'attends qu'une chose : avoir plus de place pour en avoir d'autres.

 

4) Je fais tout le temps des rêves bizarres. Et le pire, c'est que je m'en rappelle. Mon homme en revient pas quand je lui raconte. Il dit que je lis trop. ^^

 

5) J'adore les vampires. A tel point que j'ai même fait mon mémoire de première année de Master sur La figure du vampire amoureux dans la littérature anglaise et française du 19e et du 20e siècle.

 

6) Ca va faire 10 ans que je suis avec mon homme. On s'en est rendu tout récemment, aucun de nous ne s'en rappeler. On a pas vu le temps passer. >_<

 

7) Je collectionne les porte-clés. J'adore. Je ne les accroche nulle part, mais j'adore. ^^
J'en ai de toutes sortes, mais je craque plus particulièrement pour les personnages de mangas.

 

5. Nommer sept blogs qui devront faire comme vous :

Là, ça devient plus difficile. Le tag a tellement tourné sur le net que quasiment tous les bloggeurs que je connais l'ont déjà fait. Mais j'ai quand même cherché 7 blogueurs qui ne l'avait pas encore fait. En espérant que je ne me suis pas raté. Et puis s'ils ne veulent pas le faire, tant pis. ^^

 

> Mam'zelle Bulle

> Mabiblio1988

> Akasha

> Tsuki

> Malorie57

> Louve

> Wilhelmina

 

6. Mettre le lien des sept blogs :

Fait


7. Prévenir les personnes concernées :

Fait aussi.

Partager cet article
Repost0
20 juin 2011 1 20 /06 /juin /2011 08:14

logo lundi
Qu'est-ce que j'ai lu la semaine passée ? Qu'est ce que je lis en ce moment ?

Que lirais-je la semaine qui vient ? 

(sur une idée de Mallou, reprise par Galleane)

 

Mes lectures de la semaine passée :

- La punition d'Adam Black, de Karen Marie Moning
Je déteste être malade ! Il m'a fallu une semaine pour lire les 20 dernières pages.
Alors que j'avais trop envie de connaître la fin moi !!!

 

Ma lecture du moment :

- Quand vous lirez ce livre..., de Sally Nichols

 

Ce que je lirais la semaine qui vient :

- Anita Blake - tome 1 : plaisirs coupables, de Laurell K. Hamilton

Punition Adam Black

QUand vous lirez ce livre...

Anita Blake 1

Partager cet article
Repost0
18 juin 2011 6 18 /06 /juin /2011 14:37

absolument debordeeTitre original : Absolument dé-bor-dée ! ou le paradoxe du fontionnaire

Ecrit en : 2004

Editeur : Point

Paru en France en : avril 2011 (Première édition française en 2010 chez Albin Michel)

306 pages

ISBN : 978-2757822586

 

Après huit ans d'études, Zoé Shepard intègre la fonction publique territoriale où elle espère accomplir de grandes choses dans le domaine de la finance publique. Mais elle déchante vite car entre le montage de statue en kit, la participation à des réunions inutiles, l'organisation de parties de carte ou le recrutement de personnel incompétent, elle est loin d'être débordée. Et ne parlons pas du personnel de la mairie qui semble avoir fait de l'incompétence une qualité primordiale.

 

Un grand merci à Livraddict et aux éditions Points qui m'ont permis de découvrir ce titre qui me faisait de l'oeil depuis sa sortie. ^^

 

Un univers où le ridicule ne tue pas

Soyons honnête, la fonction publique n'a pas vraiment une bonne réputation. Mais là ! L'auteur a réuni le pire du pire, les situations les plus extrêmes, mais aussi les plus ridicules et les plus aberrantes. Ici se côtoie personnel idiot et incompétent, mais qui le revendique, situations moralement douteuses et projets passablement ridicules.

Il faut bien faire la part des choses : Zoé Shepard ne nous raconte pas le quotidien au jour le jour d'une collectivité, mais nous présente un condensé des situations les plus risibles sous forme romancée. Absolument dé-bor-dée ! reste un roman, une oeuvre de fiction, même s'il repose sur des bases réelles.

Parmi mes passages préférés :

"- On a lu ta note et on s’accorde à dire qu’elle est déplorable.
- Puis-je savoir exactement ce qui ne vous convient pas dans cette note ? Comme aucun élément n’est barré..
- Mais tout la note est à barrer, elle est à refaire intégralement
- Je crois que tu n’as pas bien compris. Il faut la réécrire entièrement. Ce n’est ni fait ni à faire, la police utilisée à la mairie est de l’Arial 11 et tu as écrit en Times New Roman 12.

- Je la veux sur mon bureau au plus tard vendredi, exige-t-il.
- Cinq jours entiers me semblent un délai raisonnable pour m’acquitter de cette tâche."

 

Un roman hilarant

Plus qu'un pamphlet contre la fonction publique, c'est une bonne dose d'humour que nous propose ici Zoé Shepard. Absolument débordée ! présente une galerie de personnages ridicules, incompétents, mais particulièrement drôles et la plupart du temps totalement hermétiques au second degré dont fait preuve l'auteur. Ce dernier élément est la grande force de ce roman et ce qui donne à ce titre toute sa fraîcheur à ce texte.

Certains trouveront le ton quelque peu prétentieux, mais ça ne m'a pas du tout dérangé. Au contraire, ça m'a semblé très naturel.

 

Et après ?

Malheureusement pour Zoé Shepard, de son vrai nom Aurélie Boullet, elle a donné un peu trop de détails qui ont permis à sa direction de remonter jusqu'à elle. On sait donc que la collectivité dont elle parlait n'est autre que le Conseil régional d'Aquitaine. La jeune femme a écopé de 4 mois de suspension, décision dont elle a fait appel, mais est retournée travailler à la région depuis le début de l'année.

Les droits du livre aurait été achetés par UGC. J'ai hâte de voir ce que ça donnera en film. ^^

Partager cet article
Repost0
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 12:54

L'éxécutrice 1Titre original : Elemental Assassin - Spider's Bite

Ecrit en : 2010

Traduction de Agnès Girard

Editeur : J'ai lu

Collection : Crépuscule

Paru en France en : avril 2011 

346 pages

ISBN : 978-2290030592

 

Gin est tueuse à gages, une redoutable meurtrière surnommée L'Araignée et réputée dans le milieu. En tant qu'élementale de pierre, elle perçoit le murmure des minéraux, le chuchotement des gravillons.

Elle accepte ce qui pourrait bien être son dernier contrat avec Gordon Giles, un proche de Mab Monroe qui règne sur Ashland. Mais quand la mission dérape, que son mentor est cruellement torturé et assassiné, son "frère" battu à mort, Gin n'a plus que la vengeance comme unique objectif. Même si pour cela, elle doit s'allier à Donovan Caine, un flic intègre qui a juré de mettre L'Araignée derrière les barreaux depuis l'assassinat de son coéquipier.

 

Un thriller bien mené

Gin veut se venger, mais pour cela, elle doit d'abord démasquer l'élémental qui a réussi à s'approcher suffisamment d'elle pour la faire souffrir. C'est donc une enquête policière que nous propose d'abord et avant tout Jennifer Estep. Une enquête bien menée où la narration à la première personne permet aux lecteurs de bien rentrer dans l'histoire.

On suit des indices, il y a du suspens, une véritable intrigue, des ennemis puissants et mystérieux et un personnage principal au lourd passé. J'ai trouvé dommage qu'on apprenne très vite ce qui était arrivé à Gin, mais finalement, tout se goupille bien sur la fin.

 

Un couple attachant

Gin est une héroïne forte comme je les aime. Elle peut paraître froide au premier abord car elle assume totalement son travail de tueuse à gages, mais dans un monde où règne la magie et la loi du plus fort, les états d'âmes ne sont pas permis.

Caine, lui, est un flic intègre dans un monde rongé par la corruption. Protéger la veuve et l'orphelin est un peu son credo. Son intégrité en est attendrissant. ^^

Pas vraiment deux personnages fait pour s'entendre. D'ailleurs, ce n'est pas le cas, mais obligés de travailler ensemble pour retrouver l'assassin de Fletcher, ils ne peuvent nier l'attirance qui les pousse l'un vers l'autre. Se mêle alors passion et culpabilité avec beaucoup de sensualité. Un mélange vraiment détonnant.

 

Pas forcément attiré par ce titre au début, j'ai été très agréablement surprise. Le livre est bien écrit, l'intrigue bien construite, les personnages intéressants et le côté polar est très bien travaillé. Sans oublier un dénouement qui recèle encore quelques surprises. J'ai finalement hâte de lire la suite !

Partager cet article
Repost0
13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 08:13

logo lundi
Qu'est-ce que j'ai lu la semaine passée ? Qu'est ce que je lis en ce moment ?

Que lirais-je la semaine qui vient ? 

(sur une idée de Mallou, reprise par Galleane)

 

Mes lectures de la semaine passée :

- Absolument dé-bor-dée de Zoé Shepard
Très drôle, bien écrit, plein de second degré. J'ai a-do-ré ! 

- Tsukihime 9 & 10, de Sasakishonen et Type Moon
Malgré un 10e tome qui ne sert pas à grand chose, le tome 9 clôture très bien cette série. 

- Cosplay Cops 1 & 2, de Nao Doumoto
Franchement décevant.

 

Ma lecture du moment :

- La punition d'Adam Black, de Karen Marie Morning
Une bonne lecture détente avec un beau faë...

 

Ce que je lirais la semaine qui vient :

- Quand vous lirez ce livre, de Sally Nichols
- Anita Blake - tome 1 : Plaisirs défendus, de Laurell K. Hamilton

absolument debordee

http://www.manga-news.com/public/images/vols/Tsukihime-9-ki-oon.jpg

http://www.manga-news.com/public/images/vols/Tsukihime-10-ki-oon.jpg

http://www.manga-news.com/public/images/series/Cosplay-Cops-1-kaze.jpg

http://www.manga-news.com/public/images/vols/cosplay-cops-2-kaze.jpg

Punition Adam Black

QUand-vous-lirez-ce-livre--jpg

Anita-Blake-1.jpg

Partager cet article
Repost0
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 16:43

la-communauté-du-sud-tome-4Titre original : The Southern Vampire Mysteries - Dead to the World

Ecrit en : 2004

Traduction de Frédérique Le Boucher

Editeur : J'ai lu

Collection : Semi-poche

Paru en France en : février 2010 (Première édition française en 2006 chez J'ai Lu)

384 pages

ISBN : 978- 2290018095

 

Alors qu'elle rentre un soir de Chez Merlotte, elle croise un jeune homme nu sur la route. Celui-ci semble complètement perdu et un peu apeuré, l'exacte opposé du puissant et arrogant Eric Northman. Pourtant, c'est bien le shérif de la cinquième zone qui se trouve devant elle, mais ce n'est plus tout à fait le même vampire. Totalement amnésique, il ne sait plus qui il est, qui sont ses amis, comment il est arrivé là et comment redevenir comme avant. Il semble qu'une puissante sorcière accro au sang de vampire est décidé de faire d'Eric son jouet, et ce, à n'importe quel prix. Elle offre d'ailleurs une forte récompense à qui lui indiquera où se cache le puissant viking. Mais qui irait soupçconner la gentille et normale Sookie...

 

 

Il devient de plus en plus difficile de faire mes chroniques sur La communauté du Sud, tout en évitant de répéter les mêmes choses. C'est toujours un plaisir de retrouver les habitants de Bon Temps, même si le schéma des romans de Charlaine Harris n'évolue pas beaucoup. Ca se lit bien, ça se lit vite.

 

Un harem de plus en plus important

On a l'avantage dans ce tome d'être "débarassé" de Bill, que je trouve bien trop insipide, surtout pour un vampire. Cette fois-ci, c'est Eric qui au centre de l'intrigue. Et quelle intrigue, puisque notre monstre préféré devient un véritable agneau ! Mais si ses petits airs de chien battu m'ont séduite au premier abord, je préfère quand même le guerrier fier et arrogant habituel et je le regrettais sur la fin. L'auteur nous sert tout de même de belles scènes entre lui et Sookie, et des scènes très chaudes dans lesquelles j'ai longtemps voulu être à la place de l'héroïne.

On retrouve aussi Lèn et j'adore toujours autant ce personnage. Sookie se retrouve finalement au milieu de pas mal de beaux mâles et j'ai hâte de voir qui sera le prochain.

 

Un nouvel élément intriguant

La seconde intrigue ne sert souvent à rien dans les livres de Charlaine Harris, mais pour une fois, elle introduit un nouvel élément qui devrait se révéler très intéressant. Même si j'ai trouvé ça un peu léger (comme toujours), la fin m'a intriguée et j'ai hâte de voir ce qu'il va advenir d'un certain personnage.

J'ai aussi eu l'impression que Sookie était moins passive dans ce tome et qu'elle faisait vraiment bouger les choses, que ce soit pour retrouver son frère ou pour aider Eric.

 

Ce livre a été lu dans le cadre d'une lecture commune organisée par Petit-lips, avec Cinderella191, Lisalor, Strawberry, Tachas, Nastasia, Petitelfe, Tigrouloup, Melcouettes.

 

challengelivreaddict

The End of Story

  challenge fang addict

Partager cet article
Repost0
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 16:39

Queen Betsy 1Titre original : Undead, book 1 : Undead and Unwed

Ecrit en : 2004

Traduction de Cécile Tasson

Editeur : Milady

Paru en France en : 2011 

384 pages

ISBN : 978-2811204686

 

La journée s'est terminée comme elle avait commencé pour Betsy : mal. Elle se réveille dans un cercueil, au beau milieu de la nuit et comprend qu'elle est morte. Hors de question d'être un zombie ! La jeune femme entreprend donc de rejoindre le royaume des cieux avant de comprendre qu'elle est devenue un vampire.

Betsy est vite rattrapée par les membres de sa nouvelle "famille" qui veulent la contraindre à les rejoindre sous terre. Mais il est pas question pour la jeune femme de vivre comme un rat. Elle a bien l'intention de retrouver son appart, son chat et ses amis. Et peu importe cette stupide prophétie qui voudrait faire d'elle la nouvelle reine des vampires.

 

Un vampire qui se joue des clichés

On connaît tous les idées reçues sur les vampires : l'ail, le soleil, l'eau bénite, le pieu, l'hypnose, le vol, la transformation en animal... Betsy aussi.  Alors quand elle part à la découverte de sa nouvelle nature, tout y passe. Pour le plus grand plaisir du lecteur, l'héroïne démonte les clichés sur les vampires, dépoussière l'image vieillotte de Nosferatu et n'aspire qu'à une chose : vivre comme avant. Et pourquoi pas, après tout ?

Exit la vie sinistre passée à se cacher. Betsy vit dans son appart, avec ses amis et son chat et compte bien annoncer sa résurrection à ses parents. D'ailleurs, j'adore la scène avec sa belle-monstre, comme elle l'appelle. ^^

 

Un vampire hilarant

Betsy est le stéréotype de la blonde idiote. Secrétaire, ancien mannequin, elle nourrit une passion dévorante pour les chaussures de créateurs. Pas forcément très futée, superficielle, égoïste et égocentrique, elle a parfaitement conscience de ses défauts et les assume. Et franchement, c'est tordant.

Betsy est une adorable idiote, pas niaise, qui sait ce qu'elle veut. Je l'ai trouvée très drôle, piquante et finalement attachante. Elle est à l'image du style de Mary Janice Davidson, de l'ambiance du livre, du roman tout entier : drôle, rythmée, entraînante et sexy.

 

Un vampire sexy

La morsure des vampires de Mary Janice Davidson n'est pas anodine. Elle provoque chez l'être humain un désir irrépressible qui peut conduire à la folie, voire la mort, s'il n'est pas satisfait. Cela donne lieu à des scènes particulièrement chaudes, où la libido des vampires, et du lecteur, est mise à rude épreuve. ^^

Sans oublier le beau vampire sexy qui en a après l'héroïne. Il y en a toujours un ! Ici, il s'appelle Eric Sinclair, il est beau, puissant, arrogant et bien monté. Tout pour plaire !

 

Je me rends compte que ma chronique présente Queen Betsy comme une héroïne futile et stupide, portée sur le sexe. Mais c'est surtout très drôle, très frais, super sympa. De quoi devenir addict.

Perso, j'adore et je le recommande chaudement !

 

  challenge fang addictchick-lit challenge

Partager cet article
Repost0
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 08:11

logo lundi
Qu'est-ce que j'ai lu la semaine passée ? Qu'est ce que je lis en ce moment ?

Que lirais-je la semaine qui vient ? 

(sur une idée de Mallou, reprise par Galleane)

 

Mes lectures de la semaine passée :

- La communauté du sud - tome 4 : Les sorcières de Shreveport, de Charlaine Harris.
Sans être fan, j'aime la saga et retrouver les héros de Bon Temps est toujours un plaisir.

- L'exécutrice - tome 1 : Le baiser de l'araignée, de Jennifer Estep
Une très bonne surprise.

 

Ma lecture du moment :

- Absolument dé-bor-dée, de Zoé Shepard
Un livre que j'ai envie de lire depuis un moment.

 

Ce que je lirais la semaine qui vient :

- Quand vous lirez ce livre... de Sally Nicholls
- Le fléau - tome 1, de Stephen King

Partager cet article
Repost0
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 14:55

confession accro shoppingTitre original : Black Dagger Brotherhood, book 1 : Dark Lover

Ecrit en : 2000

Traduction de Isabelle Vassard

Editeur : Pocket

Paru en France en : 2004 (Première édition chez Belfond en 2002) 

366 pages

ISBN : 978-2266162265


Rebecca Bloomwood, Becky pour ses amis, est journaliste financière. Un métier pas forcément passionnant, qui ne la passionne pas du tout d'ailleurs. Son passe-temps préféré ? Dépenser de l'argent. Argent qu'elle n'a pas bien sûr ! Mais Becky ne peut pas s'en empêcher : chaussures, vêtements, sacs, bijoux, maquillages... Des choses dont elle n'a pas besoin, la plupart q'elle n'utilisera jamais, mais la jeune femme ne peut pas s'en empêcher.

 

Une héroïne exécrable

Becky est dépensière, bien sûr, mais elle est aussi menteuse, hypocrite, manipulatrice, je-men-foutiste, pas sérieuse, immature et j'en passe. Je l'ai trouvé détestable et je ne me suis absolument pas retrouvée en elle. Bon, j'aime pas particulièrement faire les magasin, je ne partais donc pas du bon pied, mais quand même ! Confessions d'une accro du shopping ne m'a pas fait rire du tout.. 

En plus, à aucun moment Becky ne suppose avoir un problème. Elle fait preuve d'une mauvaise foi révoltante en pensant que tout va bien autour d'elle.

 

Une morale douteuse

Le propre de la chick-lit, c'est que ça se finisse bien. On sait dès le départ que l'héroïne finira heureuse avec un beau garçon et que la situation se sera améliorée. La question, c'est comment. Jusqu'au bout, le lecteur espère donc que Becky va changer, se rendre compte qu'elle a un problème et le résoudre, ou au moins essayer. Au lieu de ça, elle continue de se mentir à elle-même, en vient à mentir aux autres, à les faire souffrir. Elle manipule, ment, cause même de graves problèmes à certains. Et au final ? Elle est récompensée avec un super job, un super mec et une super nouvelle situation, sans avoir rien fait. Elle est belle la morale !

 

Un auteur qui a du style

Je n'ai pas aimé Becky, mais je dois reconnaître que j'ai beaucoup apprécié le style de Sophie Kinsella. C'est rythmé, piquant, fluide, très agréable à lire. On est entraîné par les mots de l'auteur qui a su trouver le juste milieu entre dialogues et narration. Si l'héroïne m'a fortement déplu, j'aime beaucoup la plume de l'auteur et je tenterai avec plaisir d'autres de ses titres, comme Les petits secrets d'Emma.

chick-lit challenge

Partager cet article
Repost0
2 juin 2011 4 02 /06 /juin /2011 18:12

True Blood S1Titre original : True Blood

Tiré de l'oeuvre de Charlaine Harris

Créateur : Alan Ball

Année de production : 2008

Sortie en France : 2008

Nbr d'épisodes : 12

Nombre de saisons : 4 (En cours)

Durée : 52 min

Genre : romance, fantastique

Avec Anna Paquin, Stephen Moyer, Ryan Kwanten, Sam Trammel, Rutina Wesley, Chris Bauer, Nelsan Elis, Alexander Skarsgard, Lois Smith, Raymond James, Deborah Ann Woll, Kristin Bauer...

 

De nos jours, les vampires ont révélé leur existence au grand jour, notamment grâce à la création du True Blood, un sang de synthèse créé par les japonais qui leur permet de ne plus se nourrir sur les humains. Ils militent activement pour obtenir les même droits que leurs concitoyens, mais certains, vampires comme humains, ne sont pas forcément bien disposés à l'égard de cette révolution.

Sookie Stackhouse travaille au Merlotte en tant que serveuse. Elle est particulièrement intéressée par la cause vampirique, l'acceptation de ces êtres différents, tout simplement parce qu'elle-même n'est pas tout à fait "normale". La jeune femme est télépathe et voit cette capacité comme une tare qui l'empêche de mener une vie normale. D'ailleurs, à Bon Temps, la plupart des gens la considère comme l'idiote du village.

Un soir, le Merlotte reçoit son premier vampire. Bill Compton vient de s'installer en Louisiane, dans la ville de Bon Temps où il a vécu sa vie humaine. Si tout le monde n'est pas vraiment ravi de rencontrer le mort-vivant, Sookie est folle de joie. D'autant plus qu'elle réalise très vite qu'elle n'entend pas ses pensées. Enfin, le calme absolu !

La serveuse et le vampire vont rapidement se rapprocher, ce qui n'est pas au goût de tout le monde, d'autant plus que depuis l'arrivée de Bill, Bon Temps connait une vague de meurtres particulièrement violents et dont toutes les victimes avaient un lien avec des vampires.

 

Du sexe, du sexe, du sexe...

La série s'ouvre sur une partie de jambes en l'air et c'est le cas ensuite de la moitié des épisodes. Tous, sans exception, montrent  à un moment ou à un autre, un ou plusieurs couples en train de se faire plaisir. Et l'acte n'est pas seulement suggéré ! Sein, fesse, torse dénudé, coups de hanche violents et cris de plaisir envahissent l'écran. Je ne suis pas spécialement prude, mais même les vieux téléfilms érotiques des chaînes cablées n'en montrent pas autant.

Le sexe fait vendre et Alan Ball semble avoir parfaitement intégré cette notion. Mais là, c'est franchement trop et ça n'apporte vraiment rien à l'histoire. Perso, ça m'a gênée et la première fois que j'ai regardé True Blood, j'ai arrêté au bout de 2 épisodes en me demandant ce que c'était que ce truc.

True-Blood-photo-S1.jpg

Des personnages horripilant

Ceux qui ont lu les livres savent que Sookie est parfois un peu agaçante. Trop niaise, toujours à se plaindre... Dans la série, c'est puissance 10, en partie à cause du sourire stupide d'Anna Paquin. Son personnage apparaît enore plus colérique, indécis et stupide que dans les romans de Charlaine Harris. Et pour ne rien arranger, l'actrice n'est vraiment pas bonne dans ce rôle. Elle a des mimiques insupportables et parfois, on dirait... une vraie blonde !

Son entourage n'est guère mieux : son frère Jason est un coureur de jupon drogué complètement abruti, son patron Sam est sans-gêne et agressif, sa collègue Arlène est "raciste" et chouineuse, l'inspecteur Bellefleur est un mauvais flic irrascible, Eric a une coupe de cheveu passablement ridicule et Bill est soumis, mais manipulateur. Ne parlons pas de sa meilleure amie Tara, un personnage original violent et vulgaire qui ne sert à rien, sinon exaspérer le téléspectateur.

 

Une version française ridicule

Il n'y a pas que la coupe de cheveux et les vêtements en cuir d'Eric qui sont ridicules. Les voix françaises sont catastrophiques. La pire est encore une fois Sookie dont la voie nasillarde et plaintive ajoute encore à son côté antipatique.

Si vous avez l'occasion, regardez la série en VO. Les acteurs américains ont des voix bien mieux adaptées à leur personnage que, pour une étrange raison, la société de doublage française a voulu stéréotyper. Sans oublier que, comme toujours, les téléspectateurs VF passent à côté de subtilités qu'on n'aura pas pris la peine de vous traduire.

Des éléments qui n'apparaissent pas dans le livre

Bien que suivant la trame principale du tome 1 de La Communauté du Sud, Alan Ball a pris quelques libertés avec les romans de Charlaine Harris. La première, la plus évidente et sans doute la plus inutile et la plus désagréable, est la présence de Tara. Un personnage antipathique, agressif, qui se pose constamment en victime du fait de sa couleur de peua et que presque tout le monde déteste. Y compris moi ! Alors oui, elle a souffert ; oui, elle a eu une enfance difficile, et tout, et tout ; mais franchement, on en a rien à faire. Tara serait pas là, ça changerait pas grand chose à l'histoire. Ah si, un couple de moins à filmer en train de baiser. Zut alors...

D'autres personnages sortis de nulle part viennent ponctuer la série : la mère de Tara, la serveuse Amy ou encore la jeune Jessica.

Une autre modification non négligeable est l'importance donnée à certains personnages. C'est le cas de Lafayette, le cuisinier gay du Merlotte qui joue ici un rôle important. Mais surtout Jason, le frère de Sookie, qui est au coeur même de l'intrigue de cette première saison, alors qu'on le voit à peine dans le roman.

True-Blood-photo-2-S1.jpg

Franchement, je ne trouve pas que True Blood soit une excellente série. Elle fonctionne principalement grâce au succès des romans de Charlaine Harris et parce que, quelque part, le sexe doit bel et bien faire vendre. ^^

Les premiers épisodes que j'ai regardé, j'ai carrément détesté et je ne comprenais pas l'engouement pour cette série. Puis j'ai lu les deux premiers tomes du roman et, poussée par la curiosité car tout le monde autour de moi regardait, j'ai retenté le coup. La série n'en était pas meilleure. Je n'ai pas retrouvé les élements qui m'avaient plu dans le livre et ceux qui m'avait déplu étaient exacerbées. Pourtant, j'ai regardé jusqu'au bout et même les suivants. Pourquoi ? Parce que les diférence entre le livre et la série sont énormes et Alan Ball s'en détache de plus en plus au fil des saisons. Et que je suis quelqu'un de curieux. ^^

Je trouve plutôt original de prendre une même idée de départ, pour en faire quelque chose de totalement différent. Parce qu'à partir de la saison 2, il n'y a plus rien à voir entre le travail d'Alan Ball et celui de Charlaine Harris. Et j'ai envie de voir ce que le réalisateur va nous proposer come interprétation. La série est en fait un complément aux romans.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Biblio'Stéph
  • : Mes lectures, mes coups de coeur, mes coup de gueule, mes textes... Un peu de tout, beaucoup de moi...
  • Contact

Lecture en cours

 

 

Torsepied.jpg

 

Femmes de l'autremonde 2

Hotel---Chambre-1.jpg

 

 

Recherche

Mes challenges

En attente

Vais-je me laisser tenter ?

...

En sachant que je les rate tous les ans....

Mes lectures communes

Rien de prévu pour le moment.

Mais toutes propositions est la bienvenue

J'y suis aussi

LIVRADDICT-LOGO.png

logo Babelio

LogoLibfly.jpg

logo-facebook

twitter_logo.jpg