Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 13:46

SongedePlumes

 

Padidu est une jeune auteur de 22 ans qui vient de sortir son premier roman, Une héritière à Valenciennes, aux éditions Ravet-Anceau. Avant de se lancer sur le chemin de la gloire (c'est tout ce que je lui souhaite), elle publiait, et publie toujours d'ailleurs, ses textes sur son blog.

 

Textes courts pour la plupart, tour à tour fantastiques ou ancrés dans la réalité, tous ont pour point commun l'amour. Manipulation, amour de jeunesse, peur de l'investissement, phénomènes paranormaux, magie, princesse, sorcier....il y en a pour tous les goûts.
Si vous avez l'âme un tant soit peu romantique, n'hésitez pas à aller y faire un tour !

 

Parmi mes textes préférés... pas évident de choisir ! Surtout que j'ai lu certaines histoires il y a déjà un moment.
Je dirais La perle rare, le récit de soirée d'une mère célibataire qui ne se passe pas aussi mal que prévu, Une idée pas si mauvaise, j'ai adoré, ou encore Chat de Gouttière, une nouvelle homosexuel, genre peu développé par l'auteur mais dans lequel elle se débrouille pas trop mal.
En plus long, j'ai bien aimé Petite soeur, mais je ne suis pas fan des textes longs En général, les personnages deviennent vite énervantset les situations s'éternisent.

 

Ce qui est sympa, c'est que si vous lisez les histoires dans l'ordre, vous verrez l'évolution du style de l'auteur.
Un peu redondant et parfois trop scolaire, Padidu a tout de même une plume très agréable et sait faire rêver le lecteur.
Elle s'améliore vraiment au fil du temps et c'est très sympa.

 

N'hésitez pas à aller jeter un coup d'oeil à son blog !
songesdeplumes.over-blog.com

Repost 0
Published by Stéph - dans Blog - Site
commenter cet article
19 janvier 2011 3 19 /01 /janvier /2011 20:24

Je-suis-une-legende.jpg

Titre original : I am Legend

Tiré de l'oeuvre de Richard Matheson

Réalisateur : Francis Lawrence

Long-métrage américain

Genre : fantastique

Année de production : 2007

Durée : 01h40

Avec Will Smith, Alice Braga, Charlie Tahan, Salli Richardson...

 

Au XXIe siècle, des chercheurs sont parvenus à mettre au point un remède contre le cancer. Malheureusement, celui-ci mute en virus mortel, transformant la population en créatures primitives, violentes et incapables de supporter la lumière du soleil.
Trois ans plus tard, Robert Neuville vit seul avec sa chienne Sam, au milieu d'un New York en ruine. Bien qu'il diffuse en boucle des messages de ralliement, cela fait plusieurs années qu'il n'a pas vu d'être humain.
Si les journées sont paisibles, les nuits sont terrifiantes pour cet unique survivant qui doit lutter contre toute une population contaminée qui ne cherche qu'à l'éliminer.
Mais Robert ne perd pas espoir et travaille sans relâche à la fabrication d'un remède dont son sang serait la clé.

 

Une solitude profonde

Bien que les créatures soient assimilées à des vampires, le terme n'est jamais employé dans le film. Ce long métrage est avant tout le récit de la solitude d'un homme qui doit survivre sans lien social, sans relation à autrui. Les créatures fantastiques ne servent que de prétexte à une réflexion sur le devenir d'un homme seul, en dehors de la société, en moins philosophique que Robinson, je vous rassure.

On sait peu de chose de ce qui a amené Robert à cette situation. Le film est ponctué de flash-back des évènements survenus quelques années plus tôt, montrant au spectateur l'évacuation de la ville et surtout ce qu'est devenu la famille de l'ancien scientifique de renom. Cela ajoute à la tension dramatique du récit, à la solitude du héros, mais n'explique pas pourquoi Robert est immunisé, comment la situation a dégénéré ou de quelle façon a démarré la "cohabitation".

Mais ces questions ne sont pas essentielles à l'histoire. En fait, le spectateur est tellement pris par le récit, par cette quête qui semble perdue d'avance, que ces interrogations ne le titillent qu'une fois le film terminé.

 

legende-photo.jpg

 

Frisson garanti !

Mais Je suis une légende reste aussi un flm fantastique. C'est un block-buster avec de l'action, de l'humour, de l'émotion, du frisson. Tous les éléments sont réunis pour faire de cette production un succès à tous les niveaux.

Une particularité à relever : la quasi-absence de musique. Robert est un fan de Bob Mrley. Dans sa voiture ou chez lui, Three Little Birds est devenu son hymne quotidien, mais une fois dehors, l'absence de civilisation et la menace sous-jacente va de pair avec le silence. La tension est ainsi amplifiée ; chaque bruit, chaque murmure, chaque objet déplacé prend une dimension particulière, rendant l'atmosphère véritablement oppressante.

Autre élément important : Will Smith est vraiment trop sexy ! C'est aussi un excellent acteur, pas au mieux de son interprétation, mais définitivement au palmarès de mes acteurs préférés.

 

Et le roman dans tout ça ?

C'est la première fois que je revois le film depuis la lecture du roman de Richard Matheson. Bien que je le trouve toujours aussi bien, je remarque aussi quelques éléments mal développés ou laisser de côté, le plus important étant l'évolution des vampires. Si le spectateur comprend que ceux-ci font preuve d'organisation et d'intelligence en reproduisant le piège du héros, il est moins évident de saisir la portée de la sortie d'un homme à la lumière après l'enlèvement d'une femelle. Même Robert met cela sur le compte de la faim alors qu'en réalité, les infectés ont su développer des liens sociaux et sentimentaux.

La plus grosse modification vient du dénouement qui n'a absolument rien à voir avec le roman de Matheson. Pourquoi ce changement ? Aucune idée. Mais le roman est encore meilleur !

 

          Il existe une fin alternative plus gaie et peut-être plus proche du roman.
Repost 0
Published by Stéph - dans Cinéma
commenter cet article
16 janvier 2011 7 16 /01 /janvier /2011 21:18

la-communaute-du-sud-tome-1.jpg

Titre original : The Southern Vampire Mysteries - Dead until Dark

Ecrit en : 2001

Traduction de Frédérique Le Boucher

Editeur : J'ai lu

Collection : Semi-poche

Paru en France en : août 2009

314 pages

ISBN :  2290018058

 

Bon Temps est un trou paumé au nord de la Lousiane, le genre d'endroit où tout le monde connait tout le monde. C'est là que vit Sookie Stackhouse, une jeune serveuse télépathe surnommée "la Cinglée" à cause de son don. Peu douée dans les relations sociales, elle l'est encore moins en amour, mais en a pris son parti depuis longemps.
Le jour où Bill Compton entre Chez Merlotte, la jenue femme le remarque tout de suite. Au lieu d'être effrayée, Sookie est particulièrement excitée à l'idée de rencontrer son premier vampire.
En effet, depuis plusieurs années, l'existence de ces créatures de la nuit a été reconnue légalement par le gouvernement et ceux-ci tentent de s'intégrer à la société, notamment grâce à un substitut de sang synthétique.
Bill le vampire va très vite s'intéresser à cette jeune fille qui ne semble pas du tout effrayée par sa nature, tandis que la jolie serveuse va enfin découvrir ses premiers émois amoureux avec un mort vivant qui présente l'étonnante capacité d'être "silencieux". (Comprenez que Sookie ne peut pas lire ses pensées ^^)
Malheureusement, parallèlement à l'arrivée de Bill, une série de meurtres va être commis dans la petite ville de Bon Temps.

 

J'avais déjà lu ce roman, juste avant de voir la série, mais j'ai eu envie de le relire, en particulier pour le chroniquer. Je peux d'or et déjà vous dire qu'on ne le lit pas de la même façon après trois saisons. J'ai relevé quelques rélfexions, anodines au premier abord, qui se révèlent plutôt intéressantes quand on connaît la suite des évènements. Mais passons !

 

La communauté du Sud est un livre très intéressant, avant tout grâce à l'univers qu'il développe. Ici, les vampires ont une existence légale, des droits et des devoirs. Comme partout, l'intégration d'une population minoritaire ne se fait pas sans difficultés, encore plus quand celle-ci peut décider de vous manger pour son 4 heures. Les vampires suscitent la peur, la curiosité, le rejet ; mais ils connaissent aussi des situations dangereuses car leur sang est devenu une puissante drogue pour laquelle certains sont prêts à tout. Au-delà du problème vampire, on a plus l'impression d'être face à un problème de société et cette approche est vraiment attrayant.

 

A travers le personnage de Sookie, jeune télépathe belle et indépendante qui s'apitoie un peu trop sur son sort, on croise une galerie de personnages atypiques : Bill, le vampire vieux-jeu, un peu amorphe, mais plus dangereux qu'il n'y paraît ; Sam, le patron gentil et protecteur se révélant l'un des personnages les moins humains de ce premier tome ; Arlène, la meilleure amie coquette et mère célibataire, terrifiée par le nouveau petit-ami de Sookie ; Jason, le grand-frère coureur de jupon ; Granny, la grand-mère plus curieuse de connaître un vampire que terrifiée par ce qu'il pourrait faire à sa petite fille ; ou encore Eric, le viking cruel et puissant, qui ne semble pas insensible au charme de la jeune télépathe.

Les personnages humains sont peu développés, l'attention étant plutôt portée sur les vampires. Comme Bill est quasiment le seul de ce volume, c'est surtout la relation entre celui-ci et Sookie qui est au centre de ce roman. Même l'enquête est peu traitée et se conclue rapidement en quelques pages.

 

L'enchaînement des évènements se fait un peu vite et les conclusions de Sookie ou Bill ne sont pas toujours évidentes à saisir. Le jeune femme est parfois un peu agaçante. Elle veut tout connaître des vampires, mais est terrifiée quand elle se trouve face à eux ; alors qu'à l'opposé, elle n'éprouve aucune frayeur concernant Bill, bien qu'il se montre froid et cruel à plusieurs reprises. Ou encore, elle oublie vite les soupçons qu'elle a eu sur les vampires alors qu'on aurait aimé qu'elle approfondisse cette intuition.

Parallèlement, notre héroïne a l'air tellement frustrée sexuellement qu'on est aussi contente qu'elle de sa rencontre avec le beau Bill et Charlaine Harris parvient à émoustiller le lecteur sans tomber dans la vulgarité (contrairement à la série pour ceux qui l'ont vu !) On apprécie aussi les références vampiriques tels que Anne Rice ou Buffy, qui parlent aux générations les plus récentes, sans polluer le récit.

 

Sans être exceptionnel, ce roman n'est pas désagréable et la lecture est facilitée par le style de l'auteur, très simple et très fluide. L'histoire n'est pas compliquée, plutôt romantique et suffisamment intriguante pour attiser la curiosité du lecteur.

A noter, la reliure ultra souple des éditions J'ai lu. On peut ouvrir le livre en grand sans forcer et sans qu'il s'abîme. Très agréable ! ^^

Repost 0
Published by Stéph - dans Roman
commenter cet article
15 janvier 2011 6 15 /01 /janvier /2011 20:04

J'ai déjà dû participer à trois ou quatre concours pour gagner ce livre.

Bah oui, après les fêtes et les folies que j'ai fait ces derniers mois (PAL à 153 livres), je me suis interdit d'aller acheter des livre. Le seul moyen de lire ce livre dans l'immédiat serait donc de le gagner.

Espérons que cette fois sera la bonne.

J'y crois !!!!!!!

 

ConcoursDamnesLilie.jpg

Repost 0
Published by Stéph - dans Concours
commenter cet article
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 20:10

HappyMariage-sept-10.jpg

Titre original : Happy Mariage ?!

Ecrit en : 2009

Traduction de Anne Mallevay

Editeur : Kaze

Collection : Shojô

Paru en France en : septembre 2010

180 pages, en cours de parution

ISBN :  978-2849659397 (tome 1)  9782849659496 (tome 2

 

À 22 ans, Chiwa n’a jamais eu de petit ami. Elle considère les hommes comme des nids à problème et se dit que si un garçon est célibataire, c’est qu’il y a anguille sous roche. Elle n’a pas le temps non plus car, après son travail officiel d’employée de bureau, elle se rend dans un bar à hôtesse pour éponger les dettes de son père. Jusqu’au jour où elle est découverte par Hokuto Mamiya, le directeur général de la société qui l’emploie. Mais plutôt que de la renvoyer, il lui présente le président, un vieux homme qui a bien connu la grand-mère de la jeune femme. Celui-ci est prêt à rembourser la dette de son père, à une condition... qu’elle épouse son petit-fils, Hokuto.

D’abord surprise et révoltée, Chiwa finit par accepter, mais la cohabitation s’avère plus difficile que prévue, le jeune homme ayant accepté cette union uniquement pour prendre le contrôle de la société.

 

On peut dire que Maki Enjoji aime mettre ses héroïnes dans des situations farfelues. Après avoir accepté ce marché, Chiwa et Hokuto se trouvent contraints de jouer les amoureux transis, car pas dupe du manège, papy a engagé des "espions" pour surveiller les deux tourtereaux.

La cohabitation des jeunes gens va donner lieu à des situations cocasses. Malheureusement, cette petite touche humoristique disparaît rapidement pour laisser la place au mélange sirupeux d’une romance à l’eau de rose.

Chiwa est naïve, a peu d’ambition, est dans le besoin et bien sûr totalement inexpérimentée concernant les choses de l’amour. Hokuto est un macho dominateur et prétentieux, de classe sociale bien entendu supérieure à notre héroïne et très beau.

Les deux personnages ne s’entendent pas au début, avant de se trouver progressivement des qualités et de développer de tendres sentiments. Et pour user encore plus la vieille corde qui soutient cette ensemble, on retrouve des rivaux amoureux, des quiproquos et des situations abracadabrantes qui vont permettre aux deux protagonistes de se rapprocher, comme être enfermés seuls dans le noir ou le retour de l’ami d’enfance charmant.

Connaissez-vous la définition du roman à l’eau de rose ? Happy Mariage lui correspond ! Et encore ! Ce genre a su évoluer depuis ses débuts, tandis que Chiwa s’en tient à faire le ménage et la cuisine pour un homme qui refuse d’annoncer officiellement son mariage avec une fille qu’il ne juge pas digne de lui. Pathétique !

Repost 0
Published by Stéph - dans Manga
commenter cet article
9 janvier 2011 7 09 /01 /janvier /2011 21:30

Mr-X.jpg

Titre original : Mr X

Ecrit en : 1999

Traduction de Michel Pagel

Editeur : Pocket

Collection : Terreur

Paru en France en : janvier 2002

697 pages

ISBN :  978-2266108416

(Première édition française : Plon, en 2000)

 

Ned Dunstan a eu une enfance atypique. Sa mère, Star, l'a eu à 18 ans et son père est mort. Chanteuse de cabaret, femme passionnée, mais légèrement instable, elle a préféré le confier à une famille d'accueil. Mère aimante, elle vient régulièrement le voir, mais il y a une journée où elle ne vient jamais : le jour de son anniversaire. En fait, ce jour-là, Ned fait des crises et a des absences. Il n'en a rien dit, mais il lui arrive aussi d'avoir des visions.

La famille Dunstan est une famille étrange et secrète avec laquelle le jeune homme a eu peu de relations, mais un pressentiment le pousse à revenir à Edgerton. Il y retrouve sa mère sur son lit de mort où celle-ci lui révèle alors que son père n'est pas mort. Ned va alors découvrir des choses qu'il aurait peut-être mieux fait d'ignorer.

 

Très sincèrement, j'ai eu énormément de mal à me plonger dans cette histoire. J'ai dû mettre trois semaines pour lire les 200 premières pages avant d'avancer en diagonale tellement j'en avais marre.

On suit le retour de Ned à Edgerton, une petit ville de l'Illinois, où sa famille pour le moins bizarre n'a rien à lui dire sur des secrets dont il ignore encore l'existence. Le récit du jeune homme est entrecoupé par les élucubrations divines d'un certain Mr X dont on ignore tout. Et pour finir, la galerie de personnages est tellement fournie qu'on oublie qui est qui, fait quoi et pourquoi.

 

Mais pourtant, je n'ai pas pu me résoudre à sauter des passages. Malgré des débuts difficiles, Mr X présente un intérêt stylistique indéniable et sait se montrer intriguant. Les crises de Ned sont très curieuses et l'identité de Mr X est parfaitement gardée. Passé la première moitié du roman, l'histoire se précise, certains mystères s'éclaircissent, tandis que dautres appraissent. L'intrigue prend un tournant vraiment intéressant, malheureuse parasité par les longueurs du récit et les trop nombreux personnages.

 

Malgré quelques incohérences et une lecture laborieuse, Mr X est plutôt une bonne suprprise, mais je n'en conseillerais la lecture qu'aux fans de récits fantastiques, horrifiques ou de l'auteur.  Il faut vraiment être motivé pour ce livre, mais je souhaiterais tout de même découvrir d'autres oeuvres de cet auteur, mais plus courtes.

Repost 0
Published by Stéph - dans Roman
commenter cet article
6 janvier 2011 4 06 /01 /janvier /2011 22:28

En espérant que cette nouvelle année vous apporte la joie et le boneur, la santé, l'argent, l'amour, la réussite et tout ce que vous pourriez souhaiter d'autres.

BONNE ANNEE !!!!!!!!

 

bonne-annee.jpg

 

J'en profite pour prendre quelques résolutions bloguesques pour 2011.

Le blog est tout jeune, je sais, alors je suppose que j'ai encore un peu de temps pour prendre mes marques, mais je suis un peu maniaque sur les bords et j'aime que ce soit niquel. 'Ce qui n'est pas le cas dans la vraie vie, on bureau est un vrai chantier !) Alors voilà mes résolutions :

- Faire des articles de manière régulière

- Lire plus de romans et moins de BD/Manga

- Suivre d'autres blogs

- Poster plus de commentaires et répondre plus vite à ce de mon propre blog.

C'est pas grand chose, mais j'espère pouvoir m'y tenir. ^^

Repost 0
Published by Stéph
commenter cet article
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 21:54

Après ceux de l'année dernière, voici les concours de la nouvelle année !

Pas facile de tout répétorier, surtout qu'ils sont en général très court.

Je vous signale tout de même celui de Slay.

Voici un prix intéressant, puisque le lot est un livre à choisir sur le site de la Fnac, dans la limite de 15 euros.

Bonne chance !

Repost 0
Published by Stéph - dans Concours
commenter cet article
1 janvier 2011 6 01 /01 /janvier /2011 18:29

PALgrosse.jpg

 

Le but de ce challenge :

--> Tout d'abord S'AMUSER!!
--> Essayer de faire baisser sa PAL.
--> Faire des découvertes livresques à travers les lectures des autres livraddictiens.

Le décompte se fait à partir de votre PAL (livres en cours compris) du 1er janvier 2011.


Chaque mois sera nommé "le téméraire du mois". Késako ça ? Et bien chaque mois, celui qui aura le plus fait diminuer sa PAL sera désigné comme le téméraire du mois.
Et bien sûr, à la fin de l'année, celui qui aura le plus de points en moins pour l'année 2011 sera consacré "Dépaleur Number One".

 

Bon, vous avez vu le résultat des fêtes sur ma PAL !
Il fallait bien que je trouve un moyen de la faire baisser !!!
Et quoi de mieux que le faire en s'amusant ?
Espérons que ça me motive. ^^

 

Je démarre donc avec une PAL de 149 livres.

Repost 0
Published by Stéph - dans Mes challenges
commenter cet article
31 décembre 2010 5 31 /12 /décembre /2010 20:39

Voilà un moment que je n'ai pas mis ma PAL à jour !

Et entre mes recherches de livres sur Buffy et, surtout, les fêtes de noël, je peux vous dire que je vais la sentir passer !

 

Petit bilan :

- La maison de la nuit, tome 1 à 3
- Millénium, tome 2
- Night World, tome 1 à 3
- Les soeurs de la lune, tome 1 à 3
- Coffret Lacroix comprenant 9 classiques de la littérature :  Emma, Tendre est la nuit, Alice au pays des Merveilles, La princesse de Clèves, Une vie, Lettre d'une inconnue, A l'ombre des jeunes filles en fleurs,Carmen et Toute passion abolie.
- Buffy contre les vampires : Immortelle
- Buffy contre les vampires : Spike et Dru - petits massacres entre amis
- Dexter, tome 1 à 3
- Et après...
- Eternels, tome 1 & 2
- Imitation, le parodie de Twilight
- Les voleurs d'âmee, tome 3
- Darren Shan, tome 1
- Midnighters, tome 1 à 3
- Vampires
- Survivre avec les loups
- Les chroniques de Gardella, tome 1

 

J'en ai peut-être oublié, mais quand je vois tout ça, je prend déjà peur.
Ma PAL atteint le chiffre incroyable de 149 livres.
J'ai honte. :(

Repost 0
Published by Stéph - dans Mes listes
commenter cet article

Présentation

  • : Biblio'Stéph
  • Biblio'Stéph
  • : Mes lectures, mes coups de coeur, mes coup de gueule, mes textes... Un peu de tout, beaucoup de moi...
  • Contact

Lecture en cours

 

 

Torsepied.jpg

 

Femmes de l'autremonde 2

Hotel---Chambre-1.jpg

 

 

Recherche

Mes challenges

En attente

Vais-je me laisser tenter ?

...

En sachant que je les rate tous les ans....

Mes lectures communes

Rien de prévu pour le moment.

Mais toutes propositions est la bienvenue

J'y suis aussi

LIVRADDICT-LOGO.png

logo Babelio

LogoLibfly.jpg

logo-facebook

twitter_logo.jpg