Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 avril 2012 3 18 /04 /avril /2012 20:49

Maudit karma

Titre original : Mieses Katma

Écrit en : 2007

Traduction de Catherine Barret

Éditeur : Pocket

Paru en France en : 2010 (Première édition aux Presses de la Cité en 2008)

352 pages

ISBN : 978-2266192392



Aujourd'hui c'est l'anniversaire de sa fille, mais pour Kim Lange, célèbre animatrice de talk-show en Allemagne, il est plus important de se rendre à Cologne, à la remise du prix de la Télévision Allemande. Mal lui en prend puisqu'elle décède en recevant un lavabo de station spatiale sur la tête, juste après avoir trompé son mari.
Kim voit sa vie défiler, aperçoit la lumière... qui la rejette dans un tunnel sombre, dans un corps qui n'est pas le sien. Elle a été réincarnée... en fourmi ! Car Kim n'a pas vraiment été une femme bien. Mais elle a gardé ses souvenirs et se trouve dans une fourmilière juste à côté de son ancienne maison, maison où va voir peu à peu s'installer Nina, sa rivale de toujours dans le cœur de son grand amour Alex. Si elle veut reconquérir sa famille, Kim n'a pas le choix et va devoir remonter l'échelle des réincarnations en accumulant les bonnes actions. Pour l'aider, elle peut compter sur un inattendu allié : Casanova, qui n'a jamais réussi à dépasser le stade de fourmi.

 

Le résumé donne le ton : Maudit karma est amusant, original et vraiment inattendu. On va suivre Kim de réincarnation en réincarnation, accumulant péripéties et bonnes actions, tout en suivant la vie de sa famille pendant sa période de deuil, puis son retour à la vie normale. L'héroïne est obligée de se remettre en question, d'ouvrir les yeux sur tous ce qu'elle raté, sur sa famille, mais surtout sur elle-même.

A ces côtés, la réincarnation de Casanova, mort depuis plus de 200 ans, mais incapable de dépasser le statut de fourmi. Du moins jusqu'à l'arrivée de Madame Kim. Honnêtement, je ne vois pas trop ce que sa présence apporte au récit.

 

Ce roman n'est pas drôle. Je me suis pas esclaffée, j'ai même à peine souri, mais il est amusant de par les diverses situations que Kim va vivre. Il lui faut un moment pour comprendre et abandonner sa mauvaise foi, trop peut-être, et j'ai un doute sur le fait que commettre des bonnes actions par intérêt puisse cumuler du karma, mais au fil de ses vies, l'héroïne va tout de même adopter des réflexes différents et devenir vraiment attachante. On a envie qu'elle réussisse à remonter l'échelle pour se rapprocher de sa fille notamment. Le récit est ultra positif, trop pour moi, et j'ai été un peu déçue par la fin, mais j'ai passé un très bon moment de lecture.

Partager cet article

Repost 0
Published by Stéph - dans Roman
commenter cet article

commentaires

Louis Elegy 19/04/2012 18:25


J'aime beaucoup le pitch de départ à mi-chemin entre "La métamorphose" de Kafka, Dead like me et Bernard Werber. C'est l'impression que j'avais en tout cas jusqu'au dernier paragraphe de ton
article qui m'a un peu refroidi...

Stéph 25/04/2012 14:10



Toi non plus tu n'aimes pas les Happy End ? ^^



Yumiko 18/04/2012 23:17


Je dois dire que je m'attendais à cette fin vu ce que l'auteur nous servait avant. J'ai vraiment beaucoup aimé ce livre qui m'a fait rire presque tout du long :) 

Stéph 25/04/2012 13:57



Oui, la fin n'était pas surprenante, mais je ne l'aime pas.
Elle ne me paraît pas logique.
Carrément infaisable.
Même si l'histoire en elle-même est encore moins plausible... :/



Présentation

  • : Biblio'Stéph
  • Biblio'Stéph
  • : Mes lectures, mes coups de coeur, mes coup de gueule, mes textes... Un peu de tout, beaucoup de moi...
  • Contact

Lecture en cours

 

 

Torsepied.jpg

 

Femmes de l'autremonde 2

Hotel---Chambre-1.jpg

 

 

Recherche

Mes challenges

En attente

Vais-je me laisser tenter ?

...

En sachant que je les rate tous les ans....

Mes lectures communes

Rien de prévu pour le moment.

Mais toutes propositions est la bienvenue

J'y suis aussi

LIVRADDICT-LOGO.png

logo Babelio

LogoLibfly.jpg

logo-facebook

twitter_logo.jpg